Guinée : la Cédéao et l′OIF attendues à Conakry | Afrique | DW | 02.03.2020
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

Afrique

Guinée : la Cédéao et l'OIF attendues à Conakry

Après le report de deux semaines des législatives et du référendum constitutionnel, les deux organisations doivent évaluer la fiabilité du fichier électoral.

Écouter l'audio 02:04

"Ces deux semaines vont permettre d'apaiser les esprits" (Amadou Bano Barry)

La mission de la Cédéao et de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF) est attendue ce mardi (3.03) à Conakry doit notamment se pencher sur les 2,4 millions d’électeurs problématiques dénoncés il y a quelques jours par l'OIF. 

Reste que, selon le sociologue guinéen Amadou Bano Barry, conseiller à l’enseignement supérieur et  à la recherche scientifique du président Alpha Condé, les deux semaines de report ne suffiront pas à assainir le fichier électoral. 

Cliquez sur l'image ci-dessus pour écouter son interview…