Guinée: journée morte un mois après le massacre d′opposants | Afrique | DW | 28.10.2009
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

Afrique

Guinée: journée morte un mois après le massacre d'opposants

Voici un mois, la Guinée plongeait dans la violence au stade de Conakry. Au moins 150 opposants à la junte ont été tués selon l'Onu alors qu'ils manifestaient contre un maintien au pouvoir du Chef de ladite junte.

Le médiateur de la CEDEAO, Blaise Compaoré invite les opposants le 2 novembre à Ouagadougou

Le médiateur de la CEDEAO, Blaise Compaoré invite les opposants le 2 novembre à Ouagadougou

Un mois après, les militaires subissent en Guinée comme à l'étranger une forte pression pour remettre le pouvoir. A preuve, la journée ville morte organisée ce mercredi dans le pays ..

Fréjus Quenum / Marie-Ange Pioerron

Publicité
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !