Gros plan sur la vasectomie | Santé | DW | 30.09.2019
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Santé

Gros plan sur la vasectomie

Cette semaine, on s'intéresse à la méthode contraceptive masculine la plus efficace qui existe : la vasectomie. Simple, sans danger, cette opération est aussi peu onéreuse. Mais nombreux sont ceux qui craignent d'y recourir, notamment en Ouganda // Reportage au Bénin sur la prévention de la tuberculose. Cette maladie infectieuse est l'une des 10 premières causes de mortalité dans le monde. 

Écouter l'audio 12:32

Moins de plaisir au lit, risque de divorce, opération douloureuse sur une partie du corps que l'on sait quasi sacrée ... il y a toujours une bonne raison à invoquer pour se soustraire à la vasectomie autrement dit à la stérilisation masculine. Opération chirurgicale bénigne, elle rend impossible la fécondation de la partenaire.

En Ouganda, la crainte des hommes de se soumettre à cette opération se reflète dans les statistiques de l'ONG Marie Stopes. Cette organisation spécialisée dans la contraception, la santé sexuelle et maternelle a enregistré en 2017 455 opérations puis 291 en 2018 et seulement 94 pour l'année en cours. La très grande majorité des hommes qui ont malgré tout accepté de franchir le cap refusent d'en parler. A une exception près - notre confrère, Frank Yiga, l'a rencontrée. 

La tuberculose souvent appelée maladie des pauvres, sévit au Bénin et fait plus de 4000 victimes chaque année. Le Centre Lazaret de Cotonou fait partie des 82 centres de dépistage et de traitement de la tuberculose dans le pays. Notre correspondante à Cotonou, Claire Stéphane Sacramento, y a promené son micro.