Gaza : une issue diplomatique se précise | International | DW | 15.01.2009
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

Gaza : une issue diplomatique se précise

Au vingtième jour du conflit, les combats sont toujours intenses dans la bande de Gaza. Le bilan de l'offensive israélienne a dépassé les 1.000 morts côté palestinien. Toutefois une issue diplomatique se précise.

default

Les signes d'une avancée dans les négociations se multiplient et les espoirs d'un cessez-le-feu se renforcent. Après avoir reporté deux fois son déplacement, l'émissaire Amos Gilad, conseiller du ministre israélien de la Défense Ehud Barak s'est rendu dans la capitale égyptienne. Il y a rejoint le chef des services de renseignements égyptiens, le général Omar Souleimane, pour s'entretenir du plan de paix proposé la semaine dernière par le Caire. Un plan auquel le Hamas s'est montré disposé à donner une suite favorable. "Nous allons continuer à négocier avec le gouvernement égyptien, a déclaré Salah Al-Bardawil, l'un des dirigeants du mouvement islamiste palestinien . Et nous espérons que les discussions vont aboutir".


Selon le Caire, le Hamas aurait déjà donné son accord. Mais celui-ci n'a pas confirmé, il dit attendre la réponse d'Israël à sa vision des choses. Et il maintient un certain flou en déclarant également que des points doivent encore être éclaircis. Prudence donc, rien n'est encore joué. Certains même se montrent sceptiques, comme Ashraf al Ashrami, ministre palestinien en charge du dossier des prisonniers. Selon lui, "le Hamas et Israël ne sont pas intéressés par les troupes internationales, ni par un rattachement de la bande de Gaza à la Cisjordanie. Car cela contraindrait Israël à reprendre le processus politique jusqu'à ce qu'on parvienne à un accord de paix sur la base des frontières de 1967". En somme, le ministre est d'avis que les deux parties ne souhaitent pas, au fond, de solution au conflit.


Quoiqu'il en soit, c'est toujours l'effervescence sur le plan diplomatique. Le Secrétaire général de l'Onu, Ban Ki-moon doit s'entretenir dans la journée avec les principaux responsables de l'Etat hébreu. L'Assemblée générale des Nations-Unies doit pour sa part tenir une réunion d'urgence pour appeler au respect de la résolution 1860. Et puis le ministre allemand des Affaires étrangères Franck-Walter Steinmeier est lui aussi arrivé en Israël, où il débute une nouvelle tournée régionale. Le chef de la diplomatie a rappelé la nécessité de stabiliser la situation humanitaire sur place. Dans la bande de Gaza, un million d'habitants vivent sans électricité, 750.000 sont sans eau et les hôpitaux fonctionnent grâce à des générateurs de secours.

  • Date 15.01.2009
  • Auteur Anne-Julie Martin
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien https://p.dw.com/p/GZ09
  • Date 15.01.2009
  • Auteur Anne-Julie Martin
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien https://p.dw.com/p/GZ09
Publicité
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !