Faure Gnassingbé réélu au Togo | Afrique | DW | 07.03.2010
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Faure Gnassingbé réélu au Togo

Le président sortant obtient environ 61% des voix selon les résultats provisoires annoncés hier soir par la commission électorale. Jean-Pierre Fabre dénonce une procédure "illégale" de la Céni.

default

Faure Gnassingbé

Faure Gnassingbé a été réélu à la tête de l'Etat lors du scrutin de jeudi. Selon des résultats provisoires diffusés samedi soir, il a recueilli 1,24 million de voix sur les 2,1 millions de suffrages, soit 60,92%. Son plus proche rival Jean-Pierre Fabre a obtenu 692.584 voix (33,94%) d'après les résultats lus par Taffa Tabiou, président de la commission électorale nationale indépendante (Céni). La participation a été de 64,7%.

Wahlen Togo 2010

File d'attente devant un bureau de vote, jeudi

Vendredi, les deux principaux candidats avaient chacun revendiqué leur victoire. Jean-Pierre Fabre affirmait avoir recueilli 75 à 80% de suffrages en sa faveur dans diverses préfectures. Il avait accusé le camp présidentiel de chercher à lui voler la victoire.

Quelques heures après l'annonce des résultats, la police a tiré des grenades lacrymogènes pour disperser des manifestants dans le centre de Lomé, la capitale, où la majorité de 1,5 million d'habitants a voté en faveur de Jean-Pierre Fabre. Dix personnes ont été arrêtées, dont deux proches du candidat de l'opposition Messan Agbéyomé Kodjo, ancien Premier ministre togolais. Dimanche matin, le calme semblait revenu à Lomé.

Jean-Pierre Fabre Wahlen Togo

Jean-Pierre Fabre, principal adversaire de Faure Gnassingbé, revendique la victoire

Faure Gnassingbé est au pouvoir depuis la mort en 2005 de son père, le général Eyadéma qui a gouverné le pays sans partage durant 38 ans. Son élection contestée avait été suivie d'une vague de violences qui avait fait 400 à 500 morts selon l'Onu.

Auteur : Anne Le Touzé (avec AFP et Reuters)

Actualisation à 17h GMT: Ce matin, Jean-Pierre Fabre a officiellement contesté les résultats publiés par la Céni. Il a dénoncé une procédure "illégale" et promis de nombreuses manifestations contre Faure Gnassingbé. Cet après-midi, la police a dispersé un défilé de l'opposition à coup de grenades lacrymogènes. Vous pouvez écoutez ci-dessous la réaction de Jean-Pierre Fabre ainsi que le récit de notre correspondant à Lomé, Noël Tadegnon.