Face au coronavirus, ″l′Afrique doit se réveiller″ | Afrique | DW | 19.03.2020
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

Afrique

Face au coronavirus, "l'Afrique doit se réveiller"

Le directeur général de l'Organisation mondiale de la santé, l'Ethiopien Tedros Adhanom Ghebreyesus sonne l'alerte.

Écouter l'audio 00:29

"L'Afrique doit préparer son système de santé" - Tedros Adhanom Ghebreyesus

On enregistre un premier décès du coronavirus en Afrique subasaharienne. Une femme morte au Burkina Faso ce mercredi 18 mars. Rose-Marie Compaoré, deuxième vice-présidente de l'Assemblée nationale, âgée de 62 ans était en réanimation jusque-là. Il y a désormais plus de 600 cas détectés dans toute l'Afrique et 16 décès, selon le dernier bilan, tôt jeudi matin. Alors face à la pandémie qui se propage là aussi, l'organisation mondiale de la santé tire la sonette d'alarme.

A retrouver aussi → Notre dossier spécial coronavirus : articles, vidéos et conseils 

Il faut que le continent "se réveille" a dit, mercredi soir, le directeur de l'OMS l'Ethiopien Tedros Adhanom Ghebreyesus. "Pour l'instant, l'incidence d'une COVID-19 en Afrique est faible", explique-t-il. "Mais elle est peut-être plus élevée, en raison du manque de détection. (...) l'Afrique a encore une opportunité majeure d'éviter certains des pires impacts de l'épidémie, et de s'y préparer, de préparer son système de santé publique et son système de santé.

Le Nigeria a interdit l'entrée sur son territoire aux voyageurs arrivant de 13 pays à risque pour lutter contre la propagation de ce virus.

En RDC, Felix Tshisekedi a fait, jeudi soir également, une série d'annonces, interdissant notamment tous les rassemblement plus de 20 personnes dans les lieux publics. Les vols en provenance de pays à haut risque sont aussi suspendus. Les personnes suspectées d'être porteuses seront aussi mises en quarantaine 14 jours, les écoles et universitées sont fermées pendant un mois au moins et le gouvernement annonce une prise en charge financière de tous les cas testés positifs sur l’ensemble du territoire. 

Audios et vidéos sur le sujet