Félix Tshisekedi : quelques pistes pour ne pas décevoir les Congolais | Arbre à palabre | DW | 25.01.2019
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Arbre à palabre

Félix Tshisekedi : quelques pistes pour ne pas décevoir les Congolais

L'alternance tant souhaitée s'est concrétisée en RDC avec le transfert du pouvoir (24.01.19) de Joseph Kabila à Félix Tshisekedi. Or le nouveau président risque de se retrouver affaibli par l'ancienne Majorité qui revendique le poste de Premier ministre et la majorités des sièges à l'Assemblée et dans les provinces. Pour éviter les écueils, il y a des gestes qui pourraient sauver Félix Tshisekedi.

Écouter l'audio 25:45

Après trois reports de l'échéance électorale pour doter la RDC d'un nouveau président, Joseph Kabila cède le pouvoir. Et il le cède à un de ses opposants, Félix Tshisekedi du vieux parti UDPS. C'est l'alternance souhaitée. Mais des questions subsistent.

Félix Tshisekedi prend le pouvoir avec seulement un peu plus de 7 millions de voix sur les 39 millions environ appelés aux urnes d'après les chiffres officiels de la Ceni. Et même ce résultat qui crée le doute est contesté par un autre opposant, le candidat Martin Fayulu, qui s'autoproclame président légitime.

Par ailleurs, le FCC, la famille politique du président sortant revendique elle, une majorité absolue au parlement national ce qui lui garantit le poste de Premier ministre. Comment va se porter la RDC après ce processus pour le moins mouvementé ? Fréjus Quenum en discute avec ses invités :

- Jacques Djoli Eseng'Ekeli, Coordonnateur du MLC de l'opposant congolais Jean-Pierre Bemba, ancien vice-président de la CENI, Professeur d'Université et auteur notamment de l'ouvrage intitulé "Droit constitutionnel, l'expérience congolaise" paru aux Editions l'Harmattan
- Al Kitenge Lubanda, Consultant et économiste stratège
- et Maître Jean-Claude Katende, président de l'association africaine de défense des droits de l'homme (Asadho)