Explosif | Vu d′Allemagne | DW | 06.05.2010
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Explosif

A la Une des journaux: les violences en Grèce et le discours de la chancelière allemande sur le plan d'aide à Athènes

default

Des dizaines de milliers de manifestants, des explosifs, les premiers morts - de quoi donner raison à ceux qui pensent que le gouvernement de George Papandréou ne va pas parvenir à imposer son programme d'austérité, écrit la Frankfurter Allgemeine Zeitung. Contrairement à la majorité des Grecs, les radicaux ne considèrent pas l'assainissement des finances publiques comme un objectif collectif. En revanche, ils ne semblent pas avoir de problème avec la mort d'innoncents. On ne peut qu'espérer que la pondération prenne le pas sur cette ambiance de guerre civile et que le gouvernement trouve suffisamment de soutiens pour faire adopter l'inévitable.

NO FLASH Griechenland Finanzkrise

En Une de la Tageszeitung, la photo d'un policier en feu après avoir été touché par un cocktail molotov. Pour la Taz, ce ne sont pas ces dizaines de milliers de manifestants qui sont responsables des trois morts d'Athènes mais bien une poignée de personnes qui ont trouvé particulièrement révolutionnaire de mettre le feu à une banque. Ces coupables doivent être jugés. Leur acte marque un tournant dans l'histoire des manifestations politiques en Grèce, estime le journal. Les morts d'Athènes hanteront désormais chaque nouveau rassemblement.

La Westdeutsche Allgemeine Zeitung s'intéresse, elle, aux manifestants : à ces petits contribuables, à ces retraités, à ces enseignants, à ces éboueurs qui se sentent trahis, vendus, découragés. Rien ne dit pour le moment qu'ils supporteront le gigantesque plan d'austérité de leur gouvernement. Les salaires et les retraites diminuent, les impôts augmentent, tout va être plus cher. Alors que faut-il faire ? Se résigner ? Se révolter ?

Flash-Galerie Merkel Regierungserklärung Griechenland

Le succès du plan d'aide à la Grèce sera déterminant pour l'avenir de l'Europe et le rôle de l'Allemagne en son sein a déclaré la chancelière Angela Merkel

"L'argent gouverne le monde! Mais qui gouverne l'argent ?", s'interroge la Süddeutsche Zeitung qui se penche sur le discours prononcé hier par Angela Merkel devant les députés allemands pour défendre le plan d'aide à la Grèce. La chancelière a déclaré que l'Europe était à la croisée des chemins. Mais pour l'opposition comme pour le journal, c'est de la régulation des marchés financiers que dépend l'avenir et la force de la démocratie européenne. C'est sur cette régulation que doit se concentrer le gouvernement allemand.

Auteur: Konstanze von Kotze / Edition: Anne Le Touzé

Publicité
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !