Evasions massives et tirs nourris à la prison de Makala | Afrique | DW | 17.05.2017
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Evasions massives et tirs nourris à la prison de Makala

Vers 4h du matin, des tirs nourris ont été entendus aux abords de la prison de Makala, à Kinshasa, en RDC. Selon un bourgmestre local, des adeptes de Bundu Dia Kongo auraient mené l'opération.

Écouter l'audio 00:35
Now live
00:35 min

Evasions massives et tirs nourris à la prison centrale de Makala

Selon plusieurs informations qui nous sont parvenues ce matin, des tirs nourris ont été entendus dans la commune de Selembao à Kinshasa où se trouve la prison centrale de Makala. Fidèle Mpayi le bourgmestre de la commune de Selembao, a déclaré à la DW que ses services l’ont informé tôt ce matin que les tirs ont commencé à être entendus aux alentours de 4h du matin. Selon lui, il s’agirait d’une opération d’évasion de grande envergure menée par les fidèles de Ne Muanda Nsemi le chef spirituel de la secte politico-religieusde Bundu Dia Kong. Ne Muanda Nsemi est incarcéré à Makala depuis le mois de mars.

Pour l'heure, le nombre exact de prisonniers en fuite n'a pas encore été confirmé. Joint au téléphone par la DW, le Colonel Mwana Mputu, porte parole de la police nationale congolaise a affirmé qu'il était en réunion à ce sujet et que de plus amples informations seront communiquées au courant des prochaines heures.

 

Audios et vidéos sur le sujet