Euro 2020 : un dernier carré relevé | DW Sport | DW | 05.07.2021
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

Sport

Euro 2020 : un dernier carré relevé

Parmi les quatre demi-finalistes, seule l'Angleterre n'a jamais remporté la compétition. Elle aura cependant l'avantage d'évoluer à Londres.

Harry Kane célèbre son but face à l'Ukraine

Harry Kane célèbre son but face à l'Ukraine

Et si c’était l’année de l’Angleterre ? Jamais vainqueurs de la compétition, les Three Lions sont cette fois-ci dans une position parfaite pour soulever le trophée. Depuis le début du tournoi, les Anglais n’ont pas perdu le moindre match et n’ont concédé aucun but. 

Samedi soir, pour leur première rencontre de la compétition hors de leurs bases, Harry Kane et ses coéquipiers n’ont fait qu’une bouchée d’une Ukraine très émoussée physiquement. Résultat : une belle victoire 4-0 qui confirme les bonnes dispositions de l’équipe après sa victoire 2-0 contre l’Allemagne. 

Le Danemark, un furtur adversaire transcendé

Mais attention, pour leur retour à Wembley en demi-finales, les Anglais seront opposés aux Danois, vainqueurs samedi de la République tchèque 2-1. Et Gareth Southgate se veut très méfiant. Il sait que cette équipe, déjà solide à la base, s’est complètement transcendée depuis le malaise cardiaque de sa star Christian Eriksen

La joie des joueurs danois

La joie des joueurs danois

"Nous avons affronté le Danemark deux fois à l'automne dernier. Je savais que les Danois avaient une bonne équipe, et ils l'ont encore prouvé au cours de ce tournoi. Ils surfent sur une vague d'émotions après ce qui est arrivé à Christian Eriksen, et je pense que c'est compréhensible. Ce sera une rencontre fantastique", a-t-il déclaré,

Du côté du Danemark, le parcours empreint de courage de Yussuf Poulsen et des siens force le respect sur toutes les pelouses européennes. Pour le sélectionneur Kasper Hjulmand, la trajectoire de son équipe, la qualification en demi-finale est indissociable de son meneur de jeu et de ce qui lui est arrivé. 

"Je pense à Christian tous les jours. Il aurait dû être avec nous. Nous sommes ravis qu'il ait survécu à son arrêt cardiaque, et quelque part, il est avec nous, dans ce voyage à Wembley. Je pense à lui tout le temps", a confessé l'entraîneur.

Et le Danemark qui possède l’avantage d’avoir déjà gagné la compétition en 1992, ce qui n’est pas le cas de l’Angleterre. 

>>> A lire aussi : Thomas Delaney at the center of Denmark's inspiring run (ANG)

Espagne - Italie : un choc équilibré 

L’autre demi-finale mettra elle aux prises deux anciens vainqueurs : l’Italie et l’Espagne. Dans ce choc de titans, la Squadra Azzura apparaît comme favorite, surtout après sa belle victoire 2-1 contre la Belgique vendredi soir. Depuis le début de la compétition, l’Italie a remporté tous ses matchs et n’a pris que deux buts. 

La sortie sur blessure de Leonardo Spinazzola

La sortie sur blessure de Leonardo Spinazzola

Seul bémol pour Roberto Mancini, la blessure de Leonardo Spinazzola. Le défenseur de l’AS Rome, sorti sur civière à la 79è minute de jeu, souffre d’une rupture du talon d’Achille et sera donc forfait pour le reste de la compétition. L'entraîneur italien a d’ailleurs concédé en conférence de presse que cette perte était évidemment terrible pour son équipe. 

Quant à l’Espagne, future adversaire de l’Italie donc, elle pourrait profiter de cette absence pour mettre à mal le système défensif ultra solide des Italiens. La Roja, qui a dû passer par les prolongations face à la Croatie et par les tirs au but face à la Suisse pour se qualifier, devra dans tous les cas jouer à son meilleur niveau, comme l’a expliqué Mikel Oyarzabal. 

Les joueurs de l'Espagne fêtent leur qualification

Les joueurs de l'Espagne fêtent leur qualification

"Je pense que ça va être un match très compliqué. L'Italie a prouvé son niveau et aborde le match à un bon moment pour elle, mais c'est aussi notre cas, et je pense que nous devrions nous concentrer là-dessus. Si nous faisons bien les choses, si nous nous montrons précis, nous aurons plus de chances de gagner. Il est clair que cette équipe d'Italie est très forte, mais je pense que la chose la plus importante est que nous restions fidèles à nos convictions", a déclaré le joueur de la Roja.

Espagne - Italie aura lieu mardi à partir de 19h TU tandis que Angleterre - Danemark se disputera mercredi soir à la même heure.