Etienne Tshisekedi salué en RDC, question sur son héritage | Afrique | DW | 31.05.2019
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

Afrique

Etienne Tshisekedi salué en RDC, question sur son héritage

L'opposant congolais est inhumé, deux ans après sa mort en Belgique. Des Congolais s'expriment sur l'héritage qu'il a laissé alors que la RDC connaît une paix encore très fragile depuis les dernières élections de 2018.

Écouter l'audio 02:51

Christopher Ngoyi : "Il a consacré sa vie à l'avènement de la démocratie qui est un processus"

Etienne Tshisekedi est célébré comme un héros dans son pays. La dépouille de l'opposant est enfin ramenée en République démocratique du Congo ce jeudi (30.05.) en provenance de Bruxelles où il a rendu l'âme le 1er février 2017.

L'arrivée du cercueil a suscité beaucoup d'émotions à l'aéroport international de Ndjili ou l'attendaient son fils et actuel président Félix Tshisekedi de même que plusieurs personnalités politiques et chefs des confessions religieuses de la RDC. A la descente de l'avion, la dépouille contenue dans un cercueil blanc recouvert d'un drapeau national, a reçu les honneurs militaires et les hommages des corps constitués au son d'une fanfare.

Le cortège funéraire suivi de milliers de personnes qui attendaient dans la nuit à Kinshasa a rejoint la morgue en passant par le siège du parti UDPS dans le quartier Limete.

Dans la foule, Lisanga Bonganga qui a fait le déplacement de l'aéroport, se réjouit que l'on puisse enterrer "notre icône, notre modèle, l'homme de la constance, dans l'unité et dans la sérénité."

Retard pour des "raisons logistiques"

Initialement prévu pour le petit matin, le vol a été reporté pour des "raisons logistiques", a indiqué Lucien Lundula, membre du comité de coordination des obsèques. En dépit de ce décalage horaire, précise la source, la suite du programme reste maintenue pour les journées de vendredi et samedi.

Ce Vendredi (31.05.), le corps de Etienne Tshisekedi est conduit dans une procession vers le stade des Martyrs, un stade pouvant  accueillir 80.000 personnes, pour un recueillement populaire. Une messe et une veillée mortuaire ouverte au public y auront lieu.

Héritage en pleine crise

Les Kinois (habitants de Kinshasa, ndlr) semblent unanimes sur l'héritage politique de l'opposant.

Selon Rubens Mikindo secrétaire général adjoint de l'UDPS, le plus grand héritage de Tshisekedi père, c'est l'intégrité. 

Pour sa part Christopher Ngoyi membre de la societe civile estime que l'intransigeance de l'homme devrait inspirer les politiciens congolais pour la prise en charge du destin des Congolais.

Samedi (1er juin), une cérémonie officielle et une "grande messe solennelle" sont prévues au stade des Martyrs, en présence de "tous les évêques" congolais, avant l'inhumation dans un mausolée à la N'sele dans les faubourgs de Kinshasa.

Audios et vidéos sur le sujet

Publicité
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !