Et les droits de l′homme dans tout ça ? | Nos podcasts | DW | 20.01.2012
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Nos podcasts

Et les droits de l'homme dans tout ça ?

Pendant trois semaines, l'Afrique vibrera au rythme de la CAN. L'occasion de donner un coup de projecteur sur la situation des droits de l'homme dans les deux pays d'accueil, le Gabon et la Guinée équatoriale.

Le président équato-guinéen Obiang souhaite la bienvenue

Le président équato-guinéen Obiang souhaite la bienvenue

Droits de l'homme et Guinée Equatoriale - c'est ce qu'on appelle un oxymore, l'apposition de deux termes contradictoires. Cette contradiction explique d'ailleurs que l'an dernier, l'Unesco a refusé de décerner un prix portant le nom du président équato-guinéen Teodoro Obiang Nguema. Il faut dire que ce pays dirigé d'une main de fer, depuis 1979, par Obiang Nguema, est un concentré de toutes les atteintes possibles et imaginables aux droits de l'homme.

Le Gabon, co-organisateur de l'édition 2012 de la CAN, a lui aussi des progrès à faire. Depuis la mort d'Omar Bongo, qui a régné en maître sur le pays pendant 41 ans, c'est son fils, Ali Bongo, qui est président depuis l'élection de 2009. On attendait de lui une certaine ouverture. Le fait est que, comparé à la Guinée équatoriale, le Gabon est plus présentable pour ce qui est de la situation des droits de l'homme.

Dans son magazine « spécial CAN », Marie-Ange Pioerron donne la parole à Florent Geel, directeur Afrique à la FIDH, la fédération internationale des ligues des droits de l'homme.

Edition : Anne Le Touzé

Audios et vidéos sur le sujet