Encore une attaque de pirates au large du Togo | Afrique | DW | 29.08.2012
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Encore une attaque de pirates au large du Togo

Des pirates se sont emparés d'un tanker grec au large du Togo dans la nuit de lundi à mardi. Plus de trente attaques ont été répertoriées depuis le mois de janvier dans cette partie du golfe de Guinée.

Le navire grec, qui transportait du gasoil, a été abordé en pleine nuit à 30 km environ au large de Lomé, la capitale du Togo. À son bord, se trouvaient 24 membres d’équipage russes.

L'attaque, révélée d'abord par le Bureau maritime international (BMI), a été par la suite confirmée par les autorités togolaises. Malgré l’intervention de la marine, les pirates sont parvenus à prendre la fuite, comme l'a expliqué le général Mohamed Atcha Titikpina, chef d’état-major des forces armées togolaises :

« Ce bateau a lancé l'alerte. Notre équipe de patrouilleurs a fait mouvement vers ce bateau en détresse. Il a été obligé de faire des tirs de sommation. Le bateau a continué sa marche vers le Bénin. »

Lome Togo Strand

La plupart des raids impliquent "un niveau élevé de violence", selon le rapport du BMI

Un obstacle au commerce international

Le secrétaire américain à la Marine, Ray Mabus, arrivé au Togo le même jour, le mardi 28 août, a réagi à la nouvelle de l'attaque, soulignant l'importance de coordonner les efforts pour sécuriser le transport maritime :

« Nos pays sont très dépendants du commerce maritime. Plus de 95% du commerce international se fait par la mer. Les pays dans cette région du golfe de Guinée, tout comme les États-Unis, sont tous très dépendants de la liberté de navigation et du libre-échange. C'est grâce à des efforts comme le vôtre que nous pouvons nous unir pour lutter contre ce fléau qui nous affecte tous. »

Le Bureau martine international affirme que 32 attaques ont été signalées au large des côtes du Bénin, du Nigeria et du Togo entre janvier et juin, contre 25 en 2011. Pourtant, le Nigeria et le Bénin ont mis sur pied l’année dernière des patrouilles conjointes pour tenter de mettre fin à ces attaques.

Golden Energy Management, propriétaire du pétrolier, a annoncé que le navire a été repéré mercredi au large du Nigeria.

Afro-presse

Archives

Publicité
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !