En RCA, les populations réclament une meilleure gouvernance | Afrique | DW | 02.11.2017
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

En RCA, les populations réclament une meilleure gouvernance

Après le passage du secrétaire générale des Nations unies en République Centrafricaine, les habitants plaident pour le départ des groupes armés et réclament une meilleure gestion de l'état.

Écouter l'audio 13:00
Now live
13:00 min

"La difficulté aujourd'hui est qu'il n'existe pas d'Etat "(Jean-Pierre Mara)

En République centrafricaine, de plus en plus de voix s'élèvent pour dénoncer la mauvaise gouvernance et exiger l'utilisation de la méthode forte pour désarmer les groupes armés qui occupent des territoires dans le pays. Lors de sa dernière visite en RCA, le secrétaire général de l'Onu, Antonio Guterres a plaidé pour la levée de l'embargo sur les armes qui frappe le pays. Mais beaucoup de Centrafricains estiment que le vrai problème de la RCA réside en la mauvaise gouvernance érigée en système de gestion et héritée des régimes successifs. C'est le cas du député indépendant Jean-Piere Mara.  

La RCA est aujourd'hui le pays qui enregistre le plus d'incidents à l'encontre des ONG, avec 232 incidents rapportés depuis début 2017, selon des statistiques d'ONG internationales. Les attaques sont parfois extrêmement violentes contre des infrastructures de santé ou des locaux d'ONG.

 

Audios et vidéos sur le sujet