En Bolivie, le président Evo Morales démissionne | International | DW | 11.11.2019
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

International

En Bolivie, le président Evo Morales démissionne

Evo Morales cède à la pression de la rue et de l'opposition qui contestent depuis trois semaines sa réélection.

Les images diffusées par les télévisions montrent des scènes de liesse populaire, ce matin, dans les rues de La Paz. Des milliers de personnes sont descendues dans les rues de la capitale pour fêter l'annonce du départ d'Evo Morales, après 13 ans à la tête du pays.

Finalement, le président a donc cédé après trois semaines de protestations qui ont fait trois morts, plus de 380  blessés.

Une opposition anticommuniste

L'opposition lui reprochait notamment d'avoir fraudé aux élections. Le leader de l'opposition, Luis Fernandez Camacho, se félicite du départ d'Evo Morales et il espère qu'il fera des émules dans la sous-région:

"Il y a encore le Nicaragua, il y a encore Cuba. La Bolivie redonne l'espoir à toute l'Amérique latine de pouvoir se débarrasser du communisme et retrouver la liberté et la démocratie. Nous, les Boliviens, allons nous battre pour que le Vénézuela retrouve sa dignité comme les autres pays qui ont été humiliés."

Des mandats d'arrêt ont été émis à l'encontre des magistrats du Tribunal suprême électoral. La présidente du TSE a été arrêtée, avec son vice-président. 

Un impact sur la sous-région

Hier, l'Organisation des Etats américains avait appelé à l'organisation d'un nouveau scrutin en Bolivie. 

En Argentine, le président nouvellement élu, Alberto Fernandez, condamne ce qu'il appelle "un coup d'Etat" en Bolivie. Même soutien en provenance de Nicolas Maduro, au Venezuela. Le Mexique à offert l'asile à Evo Morales et accueilli dans son ambassade à La Paz des fonctionnaires et des parlementaires boliviens.

(avec agences)

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet

Publicité
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !