En Allemagne, l′AfD à un carrefour politique | Droits et libertés | DW | 26.05.2020
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Droits et libertés

En Allemagne, l'AfD à un carrefour politique

L'affaire Kalbitz a relancé le débat sur les orientations politiques de l'AfD. Faut-il "dédiaboliser" le parti comme Marine Le Pen l'a tenté avec le Front national en France, ou poursuivre à (l'extrême) droite toute?

Écouter l'audio 12:29

L’AfD n’est plus qu’une "épave". Ces mots, c’est le chef de la CSU, le parti conservateur de Bavière, qui les a prononcés, prédisant la "ruine" d’un autre mouvement politique, l’Alternative pour l’Allemagne. 
Ce parti d’extrême droite a fait irruption en 2013 seulement sur l’échiquier politique. Né d’abord d’une contestation de l’euro, il s’est petit à petit radicalisé et a intégré des éléments xénophobes dans son discours.
Mais désormais, l’AfD est traversée par deux courants principaux, qui n’ont pas la même vision de la ligne politique que doit adopter le parti et une nouvelle affaire a mis à jour ces dissensions de fond.
Pour en parler avec Sandrine Blanchard cette semaine, un chercheur de l’Université Libre de Berlin : Carsten Koschmieder.

La rédaction vous recommande