Emoi en Allemagne: des commandos de la police en Libye | Allemagne | DW | 04.04.2008
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Allemagne

Emoi en Allemagne: des commandos de la police en Libye

La police de la région de Rhénanie du Nord-Westphalie est sous le choc: huit de ses membres seraient impliqués dans ce qui pourrait devenir un scandale retentissant en Allemagne.

Muammar el Gaddafi.jpg Libyan leader Muammar Kadhafi holds a press conference prior to the African Union (AU) Summit slated for 31 January 2008 in Addis Ababa, on January 30, 2008 in Tripoli, Libya. Foto: Panapress +++(c) dpa - Report+++

Mouammar Kadhafi, le leader libyen

Un ancien membre de l'unité antiterroriste de la police fédérale aurait en effet engagé plusieurs policiers pour entraîner en secret leurs homologues libyens.

Les fonctionnaires soupconnés auraient profité de leurs congés pour partir en Libye début 2006 former les unités antiterroristes libyennes. En échange de leurs services, ils auraient recu de l'argent et auraient profité d'un séjour gratuit en Tunisie.

En Allemagne, les autorités régionales ont réagi rapidement à ses révélations, comme l'explique le Ministre de l'intérieur régional, Ingo Wolf:

“Quand nous avons appris que huit policiers de la Rhénanie du Nord Westphalie étaient soupconnés d'avoir participé à de telles formations, nous avons tout de suite réagi et saisi la commission compétente à Düsseldorf. La décision est maintenant entre les mains du parquet.”


Le ministre a par ailleurs précisé que des mesures disciplinaires ont été engagées contre les policiers incriminés. L'un deux fait même l'objet d'une procédure pour trahison de secret professionnel.

Les réactions se sont multipliées aujourd'hui. Le porte parole régional du parti social-démocrate allemand, Karsten Rudolf, a exigé des explications claires et précises.

Les syndicats de police ont quant à eux fermement condamné les agissements de leurs collègues. Cette affaire pourrait selon eux entâcher l'image de la police allemande et menacer la sécurité nationale.

Du côté libyen, Ali Zidan, le Président de l'Union Libyenne pour les Droits de l'Homme, s'est vivement emporté contre les autorités allemandes:

“C'est vraiment un crime. Les autorités allemandes savant qui est Khadafi et quell est son Régime, criminal et terroriste. Avoir laissé faire ca, c'est réllement scandaleux et la Sécurité Allemande n'a aucune excuse pour avoir pu laisser une telle chose se produire.”


A noter que la hiérarchie policière n'est à l'heure actuelle pas mise en cause dans ce qui semblerait être le fruit de décisions purement individuelles.

Cette affaire sera au coeur de la prochaine Commission des Affaires Intèrieures du parlement régional de Rhénanie du Nord Westphalie.


  • Date 04.04.2008
  • Auteur Katell BRESTIC
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien https://p.dw.com/p/DcLK
  • Date 04.04.2008
  • Auteur Katell BRESTIC
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien https://p.dw.com/p/DcLK