Elections législatives anticipées en Israel | International | DW | 27.10.2008
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

Elections législatives anticipées en Israel

Après avoir échoué à former une coalition gouvernementale, la ministre israélienne des Affaires étrangères demande l’organisation d’élections anticipées. Un scrutin qui devrait se dérouler dans les 90 prochains jours.

default

Tzipi Livni, chef de la diplomatie israélienne et chef du parti Kadima

Tzipi Livni, avait refusé de répondre aux exigences des ultra-orthodoxes du parti Schas, une décision qui lui vaut le respect de nombreux Israéliens, même si la ministre qui avait été chargée il y a 5 semaines par le président Shimon Perez de former un gouvernement , n’est pas assurée de remporter ces élections.

Il y a quelques jours encore, Tzipi Livni avait demandé au président d’Israel, Shimon Perez de lui accorder un délai supplémentaire de deux semaines pour mettre sur pied une coalition gouvernementale. Délai que lui avait accordé le président. Tzipi Livni aurait donc encore pu négocier jusqu’à la mi- novembre. Mais face aux exigences illégitimes, à la fois économiques et politiques de certains partis, Mme Livni a préféré arrêter et aller aux élections:

“ Il y a des prix que l’on peut payer, il y a des prix que d’autres sont prêts à payer, mais que, personnellement, je ne suis pas prête à payer aux dépens de l’Etat et de ses citoyens, simplement pour devenir Premier ministre."

Une décision inhabituelle qui vaut à Tzipi Livni le respect quasi général. Jusqu’ici, en effet, les Israéliens étaient habitués à d’autres comportements de la part de dirigeants politiques. L'un des exemples les plus récents: le Premier ministre en poste Ehud Olmert est encore impliqué dans diverses affaires de corruption et s’est accroché au pouvoir des années durant. Tzipi Livni a laissé le pouvoir avant même de l’avoir conquis. Dans un discours télévisé diffusé à plusieurs reprises sur toutes les chaînes israéliennes, Mme Livni a expliqué ses principes:

„Un chef de gouvernement est élu pour faire avancer les affaires de l’Etat, et je pense que si quelqu’un est prêt à vendre ses opinions pour un poste, alors je crois qu’il n’est pas digne d’occuper ce poste.“

Mme Livni avait refusé au parti ultra orthodoxe Shas d’accroître les dépenses de protection sociale dans une mesure qu’elle jugeait exagérée. Mme Livni avait prévu 120 millions d’euros. Le Shas en exigeait 200 millions. De son côté, le Shas refuse catégoriquement de négocier le statut de Jérusalem avec les Palestiniens, qui réclament la partie orientale de la ville comme capitale de leur futur Etat. Tzipi Livni et son parti centriste Kadima n’excluant pas de négocier, une coalition gouvernementale entre le parti Kadima, le Parti Travailliste de centre gauche et le Shas n’est pas envisageable pour Mme Livni. A propos des élections anticipées, et de son principal rival , l'ex - Premier ministre Benjamin Netanyahu du Likoud parti d’opposition de droite, Mme Livni a déclaré:

„Le peuple choisira son dirigeant et désignera celui d’entre nous qui est digne d’occuper de telle fonctions et qui se soucie vraiment des intérêts de notre pays .“

Benjamin Netanyahu s’est d’ores et déjà déclaré assuré de remporter ces élections. Il a annoncé vouloir constituer après sa victoire un“ gouvernement d'union" avec les partis religieux. Ceux là-mêmes dont les exigences ont été rejetées par Tzipi Livni.

Selon la plupart des commentateurs et politologues, le scrutin anticipé en Israel pourrait avoir lieu le 17 février. Et selon deux sondages qui viennent d’être publiés ce matin -même, la tendance est renversée: le parti Kadima de Tzipi Livni pourrait l'emporter sur le Likoud de Benjamin Netanyahu.

Publicité
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !