Elections en Centrafrique | Afrique | DW | 17.01.2011
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Elections en Centrafrique

Maintes fois reportées, les élections présidentielle et législatives du 23 janvier en République Centrafricaine vont sans doute se tenir cette fois à la date indiquée

default

Arc de Triomphe à Bangui

Mais la préparation des scrutins et la campagne électorale se déroule sur fond de polémique entre l’opposition et la Commission Electorale Indépendante.

Alors que la campagne a commencé depuis le 11 janvier, le candidat Ange Félix Patassé, vient de saisir la Cour constitutionnelle pour demander l'annulation du processus actuel. L'ancien président rejoint ainsi les quatre autres opposants qui ont déjà fait la même demande avant le début de la campagne. L’opposition accuse la CEI de violer plusieurs dispositions du code électoral. La Cour qui a déjà recalé un des 5 opposants dispose encore de 5 jours selon la procédure d’urgence pour statuer sur la question.

Zentralafrikanische Republik Plakat Wahlkommission

Affiche de la commission électorale indépendante à Bangui

 

A Bangui, la campagne se fait sentir par les caravanes publicitaires les réunions de quartiers et les discours des candidats dans les radios et télévisions. Jusqu’ici, seuls le président sortant François Bozize et l’ancien premier ministre Martin Ziguele ont tenu chacun un meeting. Une campagne qui se déroule normalement selon Fulgence Zeneth, président de l' observatoire des élections qui se prononce aussi sur quelques cas de destructions d’affiches

Difficile situation sécuritaire

Dans les provinces par contre, les candidats font campagne là où ils peuvent car sur les seize préfectures du pays, huit comptent la présence des rebellions actives ou non actives. Deux candidats du Mouvement de Libération du Peuple centrafricain aux législatives ont fait les frais de cette situation dans le nord - est du pays où ils ont été tabassés et dépouillés de tous leurs biens par des rebelles de la Convention des patriotes pour la Justice et la Paix, CPJP.

Zentralafrikanische Republik Stadt Ortsschild Bangui

"Bangui, La coquette"

Alors que le processus du désarmement piétine encore, la sécurité et la paix demeurent les deux grands défis auxquels sera confronté le prochain président de la république. Les candidats l’ ont d’ailleurs très bien compris puisqu’ils ont tous inscrit la paix et la sécurité comme leurs premières priorités.

Auteur : Benjamin Baramoto
Editeur : Philippe Pognan

La rédaction vous recommande

Publicité
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !