Economie, migrations, culture : les dessous de la paix entre l′Ethiopie et l′Erythrée | Arbre à palabre | DW | 20.07.2018
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Arbre à palabre

Economie, migrations, culture : les dessous de la paix entre l'Ethiopie et l'Erythrée

La viabilité d'une telle paix dépend des causes qui y ont déterminé les acteurs. L'Erythrée a une position intéressante sur le plan géopolitique mais c'est un pays qui préoccupe l'Occident du point de vue des migrations. Or comme tout traité de paix, la mise en oeuvre des bonnes relations entre Addis Abeba et Asmara dépend de paramètres culturels et sociologiques de taille.

Écouter l'audio 25:00

La nouvelle équipe dirigeante en Ethiopie est peut-être en train de rendre possible en l'espace de quatre mois, ce qui ne l'a pas été en plus de deux décennies. Abiy Ahmed le Premier ministre éthiopien nommé en avril 2018 a introduit un changement dans les relations avec l'Erythrée. Il a promis d'appliquer l'accord de paix signé à Alger en 2000 avec l'Erythrée et les décisions restées depuis sans effet, sur la démarcation de la frontière entre les deux pays.

 

Eritrea - Asmara International Airport (Reuters/T. Negeri)

Un homme venu d'Ethiopie serre ses filles jumelles dans ses bras à son arrivée à Asmara après 18 ans de séparation.

Un revirement inédit

Addis Abeba et Asmara annoncent que la guerre est terminée. Trop beau pour être vrai disent certains. Des questions restant à clarifier notamment dans quelle mesure le changement promu par Abiy Ahmed associe les acteurs politiques éthiopiens dans leur ensemble.

Par ailleurs l'Erythrée a une position géographique intéressante sur le plan géopolitique et le fait que le pays fasse partie des plus gros pourvoyeurs de migrants fait de lui une cible potentielle des politiques migratoires de l'Occident.

Eritrea Asmara erster Linienflug aus Äthiopien eingetroffen

La reprise des liaisons aériennes entre Addis Abeba et Asmara a été matérialisée le 18 juillet 2018.

Pour comprendre les dessous du rapprochement entre l'Ethiopie et l'Erythrée, Fréjus Quenum reçoit:

- Maki Houmed-Gaba, homme politique djiboutien basé en France, représentant de l'Alliance républicaine pour le développement, parti d'opposition djiboutienne

- Jean Loup Schaal, président de l'Association pour le respect des droits de l'homme à Djibouti, expert de la région de la corne de l'Afrique

- et Eloi Ficquet, Anthropologue et Historien, maître de conférences à l'Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS) en France
 

Liens