Ebola à Goma : être vigilant sans céder à la panique | Afrique | DW | 15.07.2019
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

Afrique

Ebola à Goma : être vigilant sans céder à la panique

Le ministère congolais de la Santé a confirmé un premier cas d'Ebola à Goma. La capitale de la province du Nord-Kivu devient la plus grande ville congolaise touchée depuis le début de l'épidémie en août 2018.

Écouter l'audio 02:02

"Tout le monde était dans le qui-vive" (Docteur Guylain Mvuama Ngongo)

Les autorités multiplient les appels au calme depuis la découverte d'un premier cas de fièvre hémorragique Ebola ce dimanche 14 juillet à Goma. Entre-temps, le malade a été évacué vers Butembo, d'où il était arrivé, pour être soigné; mais la peur a eu le temps de s'installer à Goma, noeud de communication vers le Sud-Kivu, le reste de la RDC et le Rwanda voisin.

Nous avons contacté le docteur Guylain Mvuama Ngongo, médecin directeur à l'hôpital de Kyeshero, à Goma.

Son message : rester vigilant et ne pas céder à la panique.

Ecoutez son interview en cliquant sur l'image ci-dessus. 

Audios et vidéos sur le sujet

Publicité
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !