″Eau, source de vie″ (Deuxième partie) | Environnement | DW | 14.03.2012
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Environnement

"Eau, source de vie" (Deuxième partie)

L’Afrique demeure la plus mal lotie en matière d’eau de qualité et les pays au sud du Sahara ne sont pas les seuls concernés. Destination la Tunisie pour découvrir un projet d'assainissement de l'eau soutenu par le CRDI.

Description de l'image / Bildbeschreibung: Mitglieder von Unesco club « Savoir et développement durable » in Soukra in Tunesien. Mit regen wasser, Sie machen garten. Qui a pris la photo ? Nom du photographe ? / Wer hat das Bild gemacht/Fotograf?: Akiça Bahri Quand a été prise la photo ? / Wann wurde das Bild gemacht?: Juli 2011 Où a été prise la photo ? / Wo wurde das Bild aufgenommen?: Ariana Soukra, Tunesien ***ACHTUNG! NUR IM TEXT VERWENDEN; NICHT ALS ARTIKELBILD; DA AUFLÖSUNG ZU GERING!****

Le défi de l’eau et de l’assainissement, c’est ce que comptent relever Moez Bouraoui et son Club Unesco avec l'aide du CRDI / Image CRDI

Il est déjà clair que l'objectif du millénaire de développement qui consiste à équiper d'ici 2015 les trois-quarts de l'humanité en services d'assainissement corrects ne sera pas atteint. Les eaux insalubres restent la première cause de mortalité dans le monde. Elles font sept morts toutes les minutes dont une majorité d'enfants, d’après Alain Boinet, président de l’organisation « Solidarités internationales».

Description de l'image / Bildbeschreibung: Mitglieder von Unesco club « Savoir et développement durable » in Soukra in Tunesien. Mit regen wasser, Sie machen garten. Qui a pris la photo ? Nom du photographe ? / Wer hat das Bild gemacht/Fotograf?: Akiça Bahri Quand a été prise la photo ? / Wann wurde das Bild gemacht?: Juli 2011 Où a été prise la photo ? / Wo wurde das Bild aufgenommen?: Ariana Soukra, Tunesien ***ACHTUNG! NUR IM TEXT VERWENDEN; NICHT ALS ARTIKELBILD; DA AUFLÖSUNG ZU GERING!****

Jusqu'à 90% des eaux usées dans les pays en développement s'écoulent, sans avoir été traitées. Mais à Soukra, elles aident à faire l'agriculture. / Image CRDI

Jusqu'à 90% des eaux usées dans les pays en développement s'écoulent, sans avoir été traitées, dans des rivières ou des lacs. Ce qui constitue une menace pour la santé et la sécurité alimentaire, l'accès à l'eau potable et à l'eau de lavage selon un rapport des Nations unies.

Le défi de l’eau

Le défi de l’eau et de l’assainissement, c’est ce que comptent relever Moez Bouraoui, Maître de Conférences à l'Institut Supérieur des Technologies de l'Environnement et son club Unesco, « Savoir et développement durable » en Tunisie. Ils ont mis en place une stratégie, en se basant sur la recherche de nouvelles ressources non conventionnelles et l'économie de l'eau avec le soutien du CRDI, le Centre de recherche de développement international. Moez Bouraoui et Mark Redwood, chercheur et chef de programme au CRDI à Ottawa au Canada sont les invités de cette émission, la deuxième partie de la série intitulée : « eau source de vie ».

Vous écouterez aussi, René Ngongo, prix Nobel alternatif 2009
et président de l’ONG « OCEAN » : Organisation concertée des écologistes et amis de la nature en République démocratique du Congo.

Écoutez ou Téléchargez ci-dessous, le magazine environnement sur l’eau source de vie, deuxième partie.

Écouter l'audio 12:48
Now live
12:48 min

"Eau, source de vie" : Destination Tunisie où nous allons découvrir un projet soutenu par le CRDI (Deuxième partie).

Audios et vidéos sur le sujet