Donald Trump réutilise sa recette de 2016 pour 2020 | International | DW | 19.06.2019
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

International

Donald Trump réutilise sa recette de 2016 pour 2020

Donald Trump se lance dans la course à l'investiture pour la présidentielle de 2020 aux Etats-Unis. Avec le même discours populiste que lors de la campagne précédente.

Donald Trump se voit déjà candidat  un nouveau mandat à la tête des Etats-Unis l'année prochaine. Il l'a confirmé depuis Orlando, en Floride, devant près de 20 000 personnes. Dans son discours, Donald Trump a repris les accents populistes de sa campagne de 2016:

"Avec votre aide, grâce à votre amour et à votre dévotion, et sous votre direction, nous allons continuer à travailler. Nous allons continuer à nous battre et nous allons continuer à gagner, gagner, gagner. Nous sommes un mouvement, un peuple, une famille et une nation glorieuse sous la protection de dieu. Ensemble, nous allons assainir l'Amérique, nous allons redonner sa force à l'Amérique, nous allons rendre sûre l'Amérique. Et nous allons rendre sa grandeur à l'Amérique. Merci Orlando, merci Floride!"

Donald Trump a de nouveau fustigé l’immigration clandestine et promis de « finir le travail », de venir à bout du sida ou encore d’envoyer des Américains sur la planète Mars.

Trump startet offiziell US-Wahlkampf für 2020 (Reuters/C. Barria)

"Quatre ans de plus!", peut-on lire sur cette banderole brandie à Orlando

Les électeurs du président scandaient des slogans tels que "Quatre ans de plus! Quatre ans de plus!", galvanisés par ses paroles agressives, telles que : "Voter pour un démocrate, quel qu'il soit, en 2020, c'est voter pour la montée du socialisme radical et la destruction du rêve américain".

"L'univers parallèle" de Donald Trump

Les primaires commenceront en février pour déterminer les candidats officiels des parts mais les  Républicains devraient investir Donald Trump sans trop tergiverser. Côté Démocrates en revanche, 23 personnes ont déjà signalé leur volonté de se lancer dans la course à la présidentielle. L’un des plus célèbres d'entre eux: l'ancien vice-président Joe Biden. Les candidats démocrates débattront la semaine prochaine à Miami.

USA, New York: Bernie Sanders beim Wahlkampf Auftakt in Brooklyn (Reuters/A. Kelly)

Bernie Sanders, à l'opposé de l'échiquier politique

Plus à gauche, Bernie Sanders, réplique au discours du président sortant :"Ecouter Trump m'a vraiment fait sentir que c'est un homme qui vit dans un univers parallèle (...) et doit être battu".

Bernie Sanders reproche notamment à Donald Trump de n'avoir pas évoqué les inégalités sociales dans son discours.

La rédaction vous recommande

Publicité
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !