Dix ans de guerre en Afghanistan : quel bilan ? | International | DW | 07.10.2011
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

Dix ans de guerre en Afghanistan : quel bilan ?

Depuis dix ans, les Américains et leurs alliés occidentaux au sein de l'Otan ont des troupes déployées en Afghanistan. Malgré certaines avancées, la situation sécuritaire reste précaire. Et le retrait est engagé.

default

Le retrait des troupes de l'Otan a déjà commencé

Le 7 octobre 2001, moins d'un mois après les attentats du 11 Septembre aux Etats-Unis, l'US Air Force, l'armée de l'air américaine commençait à bombarder l'Afghanistan.

Boeing gewinnt Tankflieger-Auftrag der US Air Force

Un appareil de l'US Air Force ravitaillé en vol

Aujourd'hui, une décennie après la chute des taliban, les troupes occidentales, fortes de 150.000 hommes, n'ont toujours pas réussi à faire du pays ce qu'ils entendaient en faire, à savoir un pays démocratique, libre où les droits de l’Homme - et de la Femme - soient respectés. Les taliban ne sont pas vaincus et la plupart des Afghans s’affirment déçus, comme cet habitant de Kunduz :

« Comment est-il possible que les plus puissantes nations du monde combattent les taliban sans pouvoir les vaincre ? Pour les Afghans, c’est un véritable mystère ! »

Insécurité, corruption et pauvreté

La reconstruction est trop lente dans de nombreuses provinces, se plaignent les Afghans. En outre, quelques groupes de personnes se sont immensément enrichies au cours de ces dix dernières années. La corruption fleurit, alors que plus de sept millions d'Afghans, selon les Nations unies, ont du mal à se nourrir quotidiennement, malgré tous les milliards investis dans le pays. Habibur Rahman, un habitant de Kandahar, ne cache pas sa déception :

« Au début, je pensais que tout s'améliorerait. Tant de promesses ont été faites ! Mais elles n'ont pas été tenues. La situation sécuritaire est aujourd'hui pire qu'avant ! »

Pourtant, les Occidentaux se préparent à quitter le pays. Le secrétaire général de l'Otan Anders Fogh Rasmussen n'y voit plus d’obstacles :

« C’est un moment important pour l'Afghanistan. Le processus de transition est sur la voie et il ne déraillera pas. Aujourd'hui, les forces de sécurité afghanes ont le commandement dans sept provinces et districts. Chaque jour, elles augmentent leur capacité d’action. Confrontées déjà à divers dangers, ces forces ont fait preuve de courage, d'efficacité et de détermination. »

NO FLASH Afghanistan Verantwortungsübergabe an die Afghanen

Passation du commandement militaire aux Afghans à Mehtar Lam, capitale de la province de Laghman

La population afghane doute qu'avec le simple départ des troupes étrangères, la paix revienne dans le pays. Malgré les promesses des Occidentaux de ne pas les abandonner à leur sort, la plupart des Afghans craignent que les taliban ne repartent avec succès à la conquête du pouvoir.

Auteur : Philippe Pognan
Edition : Mireille Dronne

La rédaction vous recommande

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !