Deux morts dans une fusillade à Halle, dans l’est de l’Allemagne | Vu d′Allemagne | DW | 09.10.2019
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

Vu d'Allemagne

Deux morts dans une fusillade à Halle, dans l’est de l’Allemagne

Des inconnus ont ouvert le feu sur deux personnes dans le centre de Halle sur la Saale, une ville du Land de Saxe-Anhalt dans l’est de l’Allemagne. Un suspect a été interpellé. D’autres pourraient être en fuite.

Deux personnes au moins sont mortes dans une fusillade ce mercredi à Halle sur la Saale, à proximité d’une synagogue. Un corps a été retrouvé allongé à une trentaine de mètres du bâtiment religieux. Des témoins ont affirmé que des assaillants avaient tenté de pénétrer dans la synagogue où se trouvaient environ 80 fidèles qui célèbraient la fête du Yom Kippour.

Deutschland Synagoge in Halle (Imago Images/S. Schellhorn)

La synagogue de Halle


Le parquet antiterroriste a été saisi à cause de "l'importance particulière de l'affaire". Pour l’heure, aucune piste n’est privilégiée, il n’est donc pas établi que ces meurtres aient un caractère antisémite ni qu'il s'agisse d'un attentat. 

Un porte-parole du ministère fédéral de l‘Intérieur a confirmé vers 12h50 TU que les circonstances de la fusillade n’étaient pas encore déterminées. 

La police informe régulièrement la population sous le hashtag #hal0910 . Les forces de l’ordre recommandent la plus grande prudence et d’éviter toute spéculation.

Le porte-parole du gouvernement fédéral a déclaré que les pensées du cabinet allaient "aux amis et aux familles des victimes ".
Le quartier Saint-Paul (Paulusviertel), au nord du centre-ville, a été bouclé par la police. 

La gare de Halle a elle aussi été fermée.

Tous les secours de la région (ambulances et pompiers) sont en alerte.

Retour sur les faits

En début d’après-midi, la police a annoncé l’arrestation d’un premier suspect. Auparavant, les forces de l’ordre ont annoncé que plusieurs personnes armées auraient peut-être pris la fuite à bord d’un véhicule.

Des témoins ont raconté que l’un des assaillants portait une tenue de combat et une arme automatique. La chaîne n-tv a évoqué un homme casqué qui aurait ouvert le feu dans une sandwicherie döner-kebab. 

Le témoin Conrad R. a raconté la scène à l'AFP: "L'homme s'est approché du kebab. J'ai tout de suite remarqué que quelque chose clochait parce qu'il portrait un casque et un fusil d'assaut. Il a jeté quelque chose qui ressemblait à une grenade qui a rebondi sur le chambranle de la porte et n'est donc pas entrée dans le local. Les clients ont commencé à courir. On était 5 ou 6 à l'intérieur. L'homme derrière moi avait l'air mort. Je me suis caché dans les toilettes."

Une explosion avait été signalée dans la matinée dans un cimetière.

Karte Halle und Landsberg EN

Le maire de Halle, Bernd Wiegand, a mis sur pied une cellule de crise. Dans un premier communiqué, la tuerie a été qualifiée de « coup de folie » ce qui laisse suggérer qu’il s’agirait d’un acte isolé.

A Landsberg, à une quinzaine de kilomètres de là, la police réclame à la population de rester confinée chez elle ou au travail : des coups de feu ont été entendus.

(avec dpa, afp, dw)  
 

Publicité
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !