Deux Forums, deux visions | International | DW | 28.01.2009
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

Deux Forums, deux visions

Hier, le Forum social mondial s'ouvrait à Bélem, au Brésil. Aujourd'hui le Forum économique mondial débute à Davos, en Suisse.

default

Créé en 1971, le Forum économique mondial se réunit tous les ans à Davos en Suisse

Un jour seulement de décalage entre le début des deux forums et pourtant... entre l'ambiance plutôt huppée qui règne dans la petite station de ski de Davos et les grandes marches organisées à Belem, il y a un monde. Au sens géographique bien-sûr mais surtout en terme de visions. Le Forum de Davos veut garder le même monde en le redessinant. Celui de Belem veut lui changer le monde. Cela donne forcémment des avis assez radicaux, à l'exemple de Heiner Flassbeck, directeur du département économique à la CNUCED, la Conférence des Nations unies sur le commerce et le dévelopement


"Non. Davos n'est pas significatif. Il faut arrêter de croire que les gens planchent pendant 5 jours. Quand bien même ils le feraient, cinq jours seraient trop courts et puis de toute façon ils ne le font pas. Ils volettent à droite à gauche et le tout est une sorte d'évènement où il faut être mais qui n'apporte rien en réalité"

Weltwirtschaftsforum in Davos 2009

Et pourtant cet évènement où l'on doit être et qui est réputé pour voir le meilleur champagne couler à flot s'est mis, si l'on en croit les médias suisses, au diapason de la crise. Le caviar est remplacé par du jambon et du fromage, le budget des réceptions comprimé mais malgré tout une quarantaine de chefs d'Etat et de gouvernement sont attendus d'ici à samedi, soit presque deux fois plus que l'année dernière. Et pour Hans-Werner Sinn, directeur de l'Ifo, un Institut de recherches économiques basé à Munich, le Forum de Davos reste un lieu d'échanges à part entière


„Ce que l'on attend c'est des réponses à la crise financière. Des personnalités importantes se rendent à Davos. C'est un évènement plus vaste que le sommet du G20 ou du G8 et c'est aussi un évènement en principe plus ouvert avec des représentants de différentes parties du monde. Il est bien sûr intéressant d'entendre ce qu'ils ont à dire“

Weltsozialforum in Belem, Brasilien

Le Forum social mondial compte cette année une participation record de 2.000 indigènes


Récession, intervention de l'Etat, protectionnisme sont au menu des débats d'un Forum considéré comme le haut lieu du libéralisme. Cette année cependant, crise oblige, les vedettes de Davos devraient non pas être les Américains - l'équipe de Barack Obama s'est contentée d'envoyer une seule conseillère, mais le Premier ministre russe Vladimir Poutine et son homologue chinois Wen Jiabao. Pour Alexis Passadakis, membre d'ATTAC-Allemagne, cela ne change pourtant pas grand chose


Lorsque l'on regarde la manière dont la crise économique a évolué, on sait que ceux qui vont se retrouver là-bas sont justement ceux qui sont coresponsables de cette crise. Ils vont essayer de trouver des solutions qui vont rejeter les coûts sur les populations ayant déjà souffert du système économique actuel, y-compris en temps de boom économique

Greenpeace protestiert gegen die Abholzung des Regenwaldes

Les Indiens des 9 pays amazoniens ont appelé à forger une alliance mondiale pour mettre fin au pillage de la forêt amazonienne


Belem s'est préparé pour accueillir de son côté 100.000 militants syndicalistes, étudiants, membres d'organisations non-gouvernementales et pacifistes. Outre la crise et le chômage, la défense de l'environnement est également au centre de ce Forum social mondial. Ce jour est ainsi entièrement consacré à la protection de la région amazonienne, "une région stratégique du point de vue géo-politique pour le monde", selon les organisateurs, loin des préoccupations du "gratin capitaliste" de Davos.



  • Date 28.01.2009
  • Auteur Konstanze von Kotze
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien https://p.dw.com/p/Gi7T
  • Date 28.01.2009
  • Auteur Konstanze von Kotze
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien https://p.dw.com/p/Gi7T
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !