Dette : quand l’Allemagne appelait Athènes à l’aide | Economie et développement | DW | 11.10.2011
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Economie et développement

Dette : quand l’Allemagne appelait Athènes à l’aide

La majorité des Allemands est opposée à l'adoption de nouvelles aides financières à la Grèce. Ce que beaucoup ignorent, c'est qu'après la Seconde Guerre mondiale, l'Allemagne avait fait appel à la générosité de la Grèce.

A Londres, en 1953, 22 pays acceptaient d'accorder à la jeune République fédérale d'Allemagne une réduction de moitié de sa dette. La délégation allemande avait plaidé sa cause en affirmant que les obligations liées au Plan Marshall pesaient trop lourd sur son budget, d'autant que le pays devait toujours s'acquitter des réparations de la Première Guerre mondiale. C'est en partie grâce à cette ristourne accordée par Athènes et les autres capitales que le miracle économique allemand a pu avoir lieu. Retour sur cet épisode méconnu avec Johannes Beck.

En Inde, plusieurs décennies d'efforts pour développer les campagnes n'ont pas permis d'empêcher des millions de personnes de s'exiler vers les grandes villes du pays. C'est pour contrer cet exode que l'Agro Action allemande - la Welthungerhilfe - a monté un programme de développement dans la région de Sarwan, dans le Nord de l'Inde. Grâce à ces efforts, une partie des travailleurs migrants retournent dans leurs villages d'origine. Un reportage de Helle Jeppesen.

Auteur : Sébastien Martineau

Audios et vidéos sur le sujet