Des barreaux bien réels pour Assange | Vu d′Allemagne | DW | 08.12.2010
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Des barreaux bien réels pour Assange

Julian Assange est partout à la Une des journaux allemands. L'arrestation de l'homme qui est devenu l'image de WikiLeaks interpelle. La presse s'interroge sur l'existence d'un complot pour le faire tomber.

default

Le co-fondateur de WikiLeaks a été arrêté mardi

Julian Assange, à l'arrière d'une voiture, le visage tourné pour éviter les photographes. C'est l'image du jour, à en croire la presse allemande : l'arrestation du co-fondateur de WikiLeaks.

Pour die tageszeitung, WikiLeaks est bien plus que sa star. Et le journal explique : un viol est loin d'être un détail. Et il est normal que la justice enquête sur des soupçons de ce type. Personne ne peut dire si, oui ou non, l'homme du site WikiLeaks s'est rendu coupable de violences sexuelles. Mais le fait que son site soit au même moment l'objet d'attaques virulentes amène certains à penser qu'une « guerre » est engagée contre Assange.

Julian Assange London Medien

La justice britannique doit se prononcer sur la demande d'extradition vers la Suède

Gagner cette guerre est impossible, affirme die tageszeitung. Si WikiLeaks ne survit pas à cette attaque, des sites similaires apparaîtront pour prendre sa place. Aussi longtemps que le besoin d'une telle plateforme existera.

« L'homme sans loi », titre Die Welt, qui ne voit pas du tout les choses de la même manière. Et le journal écrit : les partisans d'Assange soupçonnent un jeu dont les cartes sont truquées. Si c'est le cas, cela signifie que les deux femmes suédoises et que le parquet suédois suivent des consignes secrètes dictées par les Etats-Unis. Jusqu'à présent, il n'existe aucune indication dans ce sens.

Apparemment, poursuit Die Welt, Julian Assange considère que le droit et les lois sont aussi élastiques dans la vraie vie que sur internet. Mais il a tort. Et son arrestation est la preuve que les principes de l'Etat de droit sont appliqués dans la vraie vie.

Pisa Studie 2010

Les écoliers allemands sont particulièrement doués en lecture et en mathématiques

L'autre sujet qui s'invite en Une des journaux, c'est l'étude Pisa sur le niveau scolaire. « L'Allemagne enfin dans la moyenne » se réjouit la Frankfurter Rundschau. Mais elle n'est toujours pas première de la classe. Cette nouvelle comparaison internationale montre que des pays à la situation économique comparable obtiennent des résultats très différents.

Au-delà du débat, nécessaire, sur l'utilisation des ressources, il faut se demander ce qui fait le succès des écoliers et des écoles des autres pays. Dans presque tous les Etats en tête du classement, constate la Frankfurter Rundschau, trois éléments reviennent toujours : de bons enseignants, l'égalité des chances et, troisièmement, une priorité politique claire accordée à l'enseignement. Et cette priorité, le journal ne la voit pas en Allemagne. Il faudrait que la société soit capable de soutenir de la même manière les faibles et les forts. Et, conclut le quotidien, l'étude Pisa montre que ce n'est pas une utopie.

Auteur : Sébastien Martineau
Edition : Cécile Leclerc

Publicité
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !