Des associations burkinabè se mobilisent contre le terrorisme | Afrique | DW | 30.01.2019
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

Afrique

Des associations burkinabè se mobilisent contre le terrorisme

Face aux attaques terroristes devenues fréquentes dans la région du Sahel, des associations comme Amane ont décidé de conscientiser les populations malgré le peu de moyens dont elles disposent.

Écouter l'audio 01:56

"'Nous lançons un cri du cœur à l'Etat pour qu'il nous aide à nous organiser"(Moussa Ag Ibrahim, président de l’association Amane)

"Nous travaillons malgré le contexte à conscientiser une population vivant dans la peur," voici ce qu’indique le responsable de l’association Aamane basée à Gorom Gorom, au nord du Burkina Faso.

Certaines associations font preuve de courage, malgré le peu de moyens dont elles disposent. C'est le cas de Amane qui signifie l’eau en langue Tamasheq dont Moussa Ag Ibrahim est le président.

Pour écouter l'intégralité de cet entretien, cliquez sur l'image ci-dessus

Audios et vidéos sur le sujet