Danser malgré le corona // La culture ostréicole renaît au Portugal | Vu d′Allemagne | DW | 23.12.2020
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Danser malgré le corona // La culture ostréicole renaît au Portugal

Des orchestres sans musiciens, des théâtres sans comédiens, des cinémas sans spectateurs, des musées sans visiteurs… L'année 2020 a été rude pour le monde de la culture. // En deuxième partie, reportage au Portugal où l'ostréiculture repart grâce à des producteurs engagés.

Écouter l'audio 12:48

"Indépendant", "en colère", "oubliés", "fauchés" - ce sont les émotions du moment pour quatre danseurs de la compagnie Les Métabolistes en pleine répétition pour le spectacle "NOUS. Le corps empathique. Vol. 1" (titre original: WIR. Der empathische Körper. Vol. 1), de la chorégraphe Silke Z.

Ce ne sont que des exemples de la palette de sentiments et d'émotions sur lesquels onze danseurs bougent au rythme de la musique sur la scène de la grande salle des Ehrenfeldstudios, à Cologne. 

L'empathie, dans toute sa diversité, est le thème central du spectacle dont la première aurait dû avoir lieu le 19 novembre. Mais l'Allemagne avait décrété trois semaines plus tôt un "lockdown light" pour faire face aux chiffres de contamination, de nouveau en hausse.

Si les mesures ont été "light" pour les commerces, qui sont restés ouverts, ce n'a pas été le cas pour la gastronomie et les lieux de culture, qui ont dû fermer. Il s'agissait, selon les autorités régionales, de limiter les rassemblements.

Dans la première partie de ce magazine, la danseuse Caroline Simon, co-directrice des Ehrenfeldstudios de Cologne, évoque la période difficile que traverse cet espace intergénérationnel dédié à la danse, avec 36 spectacles annulés depuis mars, malgré de nombreux efforts pour répondre aux exigences sanitaires.

+++++++++++++++++++++++++++

Des huîtres portugaises pour les fêtes

Celia Rodrigues a relancé la production d'huîtres dans la baie du Sado. Sur cette photo, on peut voir les futures huîtres qui vont grandir dans les salines.

Celia Rodrigues a relancé la production d'huîtres dans la baie du Sado. Sur cette photo, on peut voir les futures huîtres qui vont grandir dans les salines.

Dans la deuxième partie de Vu d'Allemagne, on continue à parler culture, mais culture ostréicole. 

Jusqu'à la fin du XIXème siècle, la plupart des huîtres consommées dans le nord de l'Europe venaient du Portugal. Elles ont ensuite connu un déclin constant jusqu'à pratiquement disparaître dans les années 1970, suite à une épidémie. 

Mais depuis quelques années, la culture de l'huître portugaise renaît. Environ 200 ostréiculteurs ont relancé la production, qui atteint désormais 2200 tonnes par an. 

Dans la baie du Sado, près de Setúbal, à 30 km au sud de Lisbonne, l'ostréicultrice Celia Rodrigues a remis l’huître sur les tables portugaises. C'est un reportage de notre correspondante Marie-line Darcy.
 

Vu d’Allemagne est un magazine radio hebdomadaire, proposé par Hugo Flotat-Talon et Anne Le Touzé, diffusé le mercredi et le dimanche à 17h30TU, et disponible aussi en podcast. Vous retrouvez tous les numéros dans la médiathèque, à écouter en ligne ou à télécharger en format MP3. Le podcast est également disponible sur certaines plateformes de podcasts.