Détroit d′Ormuz: l′Allemagne mise sur la diplomatie | International | DW | 01.08.2019
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

International

Détroit d'Ormuz: l'Allemagne mise sur la diplomatie

L'Allemagne refuse de participer à une mission de patrouilles au large de l'Iran. Mais pourquoi cette zone est-elle si sensible? Réponse du politologue Mohamed Reza-Djalili.

Écouter l'audio 05:01

'Il faut espérer une réussite de la diplomatie' (Mohammad-Reza Djalili, IHEID)

Les mots de Heiko Maas, le chef de la diplomatie allemande, ont été clairs : l’Allemagne ne participera pas à la mission de protection des navires dans le détroit d’Ormuz, au large de l’Iran, telle que proposée par les Etats-Unis. Donald Trump a confirmé vouloir former une coalition internationale pour escorter les navires de commerce dans le Golfe.

Iran Krise l Straße von Hormus (picture alliance/dpa/NASA/The Visible Earth)

Le détroit d'Hormuz, un lieu stratégique

Mais l'Allemagne dit donc non par la voix de Heiko Maas qui précise "Nous considérons que la stratégie de la pression maximum n’est pas la bonne. Nous ne voulons pas d’escalade militaire et nous continuerons de miser sur la diplomatie."

Mais pourquoi les tensions dans le détroit d’Ormuz inquiètent-elles autant jusqu’à Berlin ?

Ecoutez l’analyse de Mohammad-Reza Djalili, professeur émérite de l'Institut de hautes études internationales et du développement à Genève, en cliquant sur la photo de l'article


 

La rédaction vous recommande

Liens

Audios et vidéos sur le sujet

Publicité
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !