Début du sommet sur le climat | International | DW | 07.12.2009
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

Début du sommet sur le climat

Deux semaines durant, les quinze mille participants venus de près de deux cents pays, se donnent comme défi de trouver un accord contraignant. Accord qui doit remplacer la convention de Kyoto sur les gaz à effet de serre

default

A globe is displayed in a subway station in Copenhagen, Denmark, Sunday Dec. 6, 2009, one day before the Climate Summit kicks off. (AP Photo/Peter Dejong)

Il est encore incertain qu'au 18 décembre, un accord sera trouvé pour laisser aux générations futures un environnement vivable. Plus de 15.000 participants originaires de 192 pays sont réunis dans la capitale danoise. Le but est d'adopter une nouvelle convention sur le climat. Mais le sommet s'ouvre dans un climat d'optimisme dont le ton a été donné hier par le Chef du Secrétariat des nations-unies sur le climat, Yvo de Boer :

Aktionen anlässlich der Klimakonferenz in Kopenhagen Paris Flash-Galerie

Des manifestants appelant à la protection du climat, à la veille du sommet de Copenhague

"Jamais en 17 ans de négociations sur le climat, autant de pays n'ont fait tant de promesses. Il n'y a presque pas un jour sans que soit annoncées de nouvelles stratégies d'émission et de plans d'actions. C'est sans précédent!"

Les dernières semaines avant le sommet ont été marquées par des promesses sans précédent. Des pays comme la Chine et les Etats-Unis ont même finalement annoncé des engagenents chiffrés.

Obama / USA / Afghanistan

Le président américain Barack Obama est annoncé à Copenhague...

La présence annoncée de Barack Obama est aussi un motif d'optimisme; le président américain qui sera à Oslo pour recevoir le Prix Nobel de la paix devrait participer au dernier jour des travaux à Copenhague. En dehors de Barack Obama, plus de 100 dirigeants du monde ont annoncé leur participation à la phase des grandes négociations. Michael Zammit Cutajar dirige le groupe de travail chargé des objectifs à long terme du projet de convention :

China Klimawandel

Les émissions de gaz à effet de serre polluent et détruisent le climat

"C'est le plus grand show du monde, et il doit être un succès"

Un succès à condition qu'un accord contraignant et immédiatement appliqué soit issu des deux semaines de travaux. Tel que le soutient le Chef du Secrétariat des nations-unies sur le climat, Yvo de Boer:

"Si nous parlons de financement à court terme, il faudra chaque fois en 2010, 2011 et 2012 dix milliards de dollars, pour garantir un financement rapide. Nous savons qu'au delà, nous allons avoir besoin de beaucoup plus d'argent pour la réduction des émissions et les adaptations aux changements climatiques. Si nous allons au delà de 2020 et 2030, nous parlerons de centaines de milliards de dollars"

Klimawandel Eisbären

Beaucoup d'argent, oui. Mais le défi du réchauffement de la planète doit être le plus important estime l'évêque sudafricain et Prix Nobel de la paix Desmond Tutu :

"Le courage d'une génération se mesure à l'échelle de ses actes. Il faut que l'histoire retienne que notre génération est celle qui a sauvé l'humanité d'une catastrophe climatique"

Il reste deux semaines aux participants, pour atteindre cet objectif à Copenhague.

Auteur: Helle Jeppesen / Fréjus Quenum

Rédaction: Marie-Ange Pioerron

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !