Début du Mondial-2019 féminin | DW Sport | DW | 07.06.2019
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

Sport

Début du Mondial-2019 féminin

En France, début ce vendredi de la Coupe du monde féminine de football. A quelques heures du coup d'envoi, Sophie Serbini fait le point sur les équipes favorites de la compétition.

Triple championnes du monde, quadruple championnes olympiques, 8 fois victorieuses de la Gold Cup, les Américaines possèdent de loin le plus beau palmarès du football féminin. Alors cette année, comme souvent, les Etats-Unis seront l'équipe à battre.

Tenantes du titre, le Américaines sont attendues au tournant par toute une nation pour laquelle le football est bien plus une histoire de femmes que d'hommes. Pas de quoi mettre la pression aux joueuses pour autant. Carli Lloyd, la co-capitaine de l'équipe, a affiché en conférence de presse les ambitions des Etats-Unis.

"Nous sommes un groupe très talentueux, probablement le plus talentueux que nous ayons eu lors d'un grand tournoi comme celui-ci, à mon avis. Et vous savez, on va y aller à fond, et il ne s'agit vraiment pas de défendre notre titre en tant que tel, mais d'en gagner un autre et d'obtenir cette quatrième étoile."

Espoirs franco-allemands

Parmi les équipes qui pourraient stopper les Etats-Unis dans leur quête d'une quatrième étoile, la France, à domicile et emmenée par les championnes d'Europe Lyonnaises, a la faveur des bookmakers.

L'Allemagne, meilleure nation européenne et championne du monde en 2003 et 2007 est aussi régulièrement citée. Mais la jeunesse de l'effectif pourrait lui jouer des tours. Même si Alexandra Popp, la capitaine de la Mannschaft n'est pas forcément d'accord.

"Nous avons beaucoup de joueuses relativement jeunes mais avec beaucoup d'expérience dans les tournois car ils viennent principalement des équipes de jeunes. Par conséquent, je pense que nous avons un bon mélange car nous avons aussi quelques joueuses plus expérimentées. Sinon, notre but est clair : aller le plus loin en étant vainqueur de notre groupe, ce qui est certainement possible."

Pour les nations africaines présentes le Nigeria, l'Afrique du Sud et le Cameroun le titre sera difficile à aller chercher. Mais l'idée est évidemment de faire mieux qu'en 2015 où seules les Camerounaises, pour leur première participation, étaient sorties des poules.