Début de la CAN de futsal sur fond de polémique | DW Sport | DW | 28.01.2020
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

Sport

Début de la CAN de futsal sur fond de polémique

Organisée par le Maroc, la CAN de futsal se déroule à Laâyoune, ville du Sahara occidental. Une décision qui a suscité le mécontentement de l'Afrique du Sud et de l'Algérie. La FIFA soutient quant à elle le Maroc.

Le 15 janvier dernier, l'Afrique du Sud, qualifiée pour le tournoi, a annoncé qu'elle déclarait finalement forfait. "L'Afrique du Sud a décidé de se retirer de la compétition après que le Maroc a insisté pour organiser le tournoi à Laâyoune, qui se situe dans la région contestée du Sahara occidental", a publié la SAFA (la fédération sud-africaine de football) sur Twitter.

"L'Afrique du Sud n'a aucun problème pour jouer au Maroc mais afin d'être en concordance avec le gouvernement sud-africain et les résolutions de l'Union africaine ne jouera pas au Sahara occidental", a ajouté Danny Jordaan, le président de l'instance dirigeante du football sud-africain. Des propos soutenus par le comité olympique sportif d'Afrique du Sud.

L'Algérie fait aussi entendre sa voix

Même si l'équipe algérienne n'est pas qualifiée pour ce tournoi, la FAF (la fédération algérienne de football) a également publié un communiqué, le vendredi 17 janvier. Un communiqué dans lequel elle "dénonce et s'oppose à la domiciliation de la CAN Futsal 2020 par le Maroc dans la ville occupée de Laâyoune qui relève du territoire de la République Arabe Sahraouie Démocratique (RASD)". La FAF qui a également déclaré qu'elle ne "prendra pas part aux festivités du 63ème anniversaire (8 février prochain) de la CAF s'il advient qu'elle soit invitée, en marge de la tenue de la réunion du Comité Exécutif de l'instance du football africain."

La FIFA soutient le Maroc

Si la CAF n'a pas réagi suite aux manifestations de mécontentement de l'Afrique du Sud et de l'Algérie, l'instance dirigeante du football mondial, elle, a sobrement déclaré sur Twitter dimanche dernier que "le championnat d'Afrique de futsal aura lieu à Laâyoune du 28 janvier au 7 février prochain". Une compétition à huit équipes, réparties en deux groupes : dans la poule A, on trouve le Maroc, la Guinée-Equatoriale, Maurice (qui remplace l'Afrique du Sud) et la Libye. Dans la poule B se trouve l'Egypte, championne en titre, accompagnée de la Guinée, de l'Angola et du Mozambique. Les finalistes ainsi que le troisième du tournoi disputeront la Coupe du monde qui aura lieu en Lituanie du 12 septembre au 4 octobre prochain.