Débat sur la forme de l’Etat au Tchad | Arbre à palabre | DW | 18.11.2021
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Arbre à palabre

Débat sur la forme de l’Etat au Tchad

Depuis la disparition brutale, en avril dernier, du président Idriss Déby Itno, de plus en plus de Tchadiens s’interrogent sur l’Etat qu'ils souhaitent à l'avenir.

Écouter l'audio 48:01

Cela fera bientôt sept mois qu’est décédé le président tchadien, Idriss Déby Itno. Depuis, la transition mise en place a prévu l’organisation d’un dialogue national qui se veut inclusif et surtout des élections générales, probablement à la fin de l’année 2022.

Le président Idriss Déby Itno est décédé officiellement le 19 avril 2021

Le président Idriss Déby Itno, décédé officiellement le 19 avril 2021

Pendant ce temps, un sujet domine l’actualité : quelle forme de l’Etat pour le Tchad?

Pour les uns, le salut du Tchad passe par l’instauration d’un Etat fédéral intégral. D’autres, cependant, estiment qu’il faut maintenir la forme actuelle, c’est-à-dire un Etat unitaire fortement décentralisé ou déconcentré.

Chaque camp défend sa position avec passion. On va en parler aujourd’hui, sous l’Arbre à Palabres, avec nos quatre invités :

- Kebir Mahamat Abdoulaye, économiste et spécialiste des politiques publiques.

-Evariste Djeteke, socio-urbaniste, consultant en communication et Directeur du Groupe d'Experts et de Cabinets Associés d'Afrique- GECA/Afrique.

-Abdel-Nasser Garboa,anciendirecteur général des droits de l'Homme au ministère de la Justice, ancien journaliste et spécialiste en Droits de l’Homme.

-Félix Mbété Nangmbatnan, sociologue tchadien et consultant indépendant.

Pour écouter l’intégralité du débat, cliquez sur la photo (ci-dessus).