Covid-19 : l′Afrique est-elle prête pour le confinement ? | Afrique | DW | 19.03.2020
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

Afrique

Covid-19 : l'Afrique est-elle prête pour le confinement ?

La pandémie gagne du terrain en Afrique. Jeudi (19.03.20), on comptait plus de 600 cas. L'OMS appelle l'Afrique à prendre des mesures. Le confinement appliqué par des pays européens va bouleverser la société africaine.

La plupart des pays africains misent sur la prévention contre le Covid-19

La plupart des pays africains misent sur la prévention contre le Covid-19

Le confinement peut-il être une autre mesure pour freiner la propagation de la pandémie en Afrique subsaharienne ? Mercredi (18.03.20), le Burkina Faso a enregistré le premier décès dû au Covid-19 en Afrique subsaharienne.

Face à l’augmentation de cas sur le continent, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a déclaré que l’Afrique doit "se réveiller" et "se préparer au pire". Ce réveil des Etats africains peut-il passer par le confinement à domicile, comme on le voit en France, en Espagne, en Italie et dans d'autres pays du monde ?

Le confinement pourrait impacter l'économie en Afrique

Le confinement pourrait impacter l'économie en Afrique

Selon le sociologue ivoirien Rodrigue Koné, cette mesure peut être un vrai défi pour la structure communautaire et économique en Afrique. "Il reste encore de forts défis autour de la véracité même de la maladie", pense l’enseignant-chercheur.

Les Etats africains préconisent pour l’instant la mise en quarantaine ou l’auto-isolement des patients en provenance d’Europe ou d’Asie ou des personnes qui viennent de pays classés "à risque", même si ces dernières étaient issues de pays africains.  

Le confinement de toute la population serait alors une nouvelle étape si la mesure était prise.

Rodrigue Koné prédit "un coût social important" si les Etats africains prenaient cette mesure. "Nous sommes une société de la relation communautaire, une société où le visuel, le toucher constituent une dimension importante", justifie-t-il.   

Si le sociologue ne nie pas que la société a connu des mutations en Afrique, Rodrigue Koné se dit persuadé que le confinement "pourrait avoir un gros impact au point de vue économique" en Afrique, continent dont l'économie est dominée par le secteur informel.

Cliquez sur l’image ci-dessus pour écouter l’interview.

Audios et vidéos sur le sujet