Couvre-feu à Ouagadougou | Afrique | DW | 15.04.2011
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Couvre-feu à Ouagadougou

Les incidents de ces derniers jours ont poussé le minsitère de la Sécurité à instaurer un couvre-feu à Ouagadougou, de 19h à 6h du matin. Samedi, des commerçants ont mis le feu au siège du parti au pouvoir.

default

Blaise Compaoré doit faire face à la colère des militaires

Le mouvement a commencé jeudi soir dans deux casernes de Ouagadougou. Vendredi, le chef de l'Etat s'est rendu pour quelques heures dans sa ville d'origine, Ziniaré, à quelques kilomètres de la capitale avant de limoger son gouvernement et le chef de son état-major.

Le pays n'en est pas à sa première révolte militaire cette année : fin mars déjà, des soldats en colère s'étaient emparés d'armes dans des garnisons de plusieurs villes dont Ouagadougou. A l'époque, le président Blaise Compaoré avait rencontré toutes les composantes de son armée puis annoncé la fin de la crise. Moins d'un mois après, elle semble donc être repartie. L'analyse de Bénéwendé Sankara, député et président de l’Union pour la renaissance - Parti sankariste au micro de Konstanze von Kotze.

Edition : Sandrine Blanchard

Audios et vidéos sur le sujet