Coup de pouce aux étudiants défavorisés | Europe | DW | 12.09.2008
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Europe

Coup de pouce aux étudiants défavorisés

Aller à la fac est une évidence dans certains milieux. Pour d'autres étudiants au contraire, il s'agit d'une décision et d'un parcours difficile, sans soutien familial. En Allemagne un site internet leur est dédié

Zwei Studentinnen der Johann-Wolfgang-Goethe Universitaet in Frankfurt am Main lernen am Mittwoch, 4. Juni 2008, auf dem Campus der Universitaet. Die Abschaffung der Studiengebuehren in Hessen hat ein geteiltes Echo ausgeloest. (AP Photo/Daniel Roland) --- Two students read in a park at the university campus in Frankfurt, central Germany, on Wednesday, June 4, 2008. (AP Photo/Daniel Roland)

L'égalité devant les études n'existe pas réellement

La rentrée universitaire approche à grands pas et avec elle, les choses sérieuses pour les nouveaux bacheliers. En Allemagne, un site Internet - Arbeiterkind.de, comprenez enfantd’ouvrier.de - a été créé pour soutenir certains de ces futurs étudiants.

Quand 80% des jeunes dont les parents ont obtenu des diplômes universitaires suivent des études supérieures, ils sont à peine 25% au sein de familles dans lesquelles aller à la fac n’est pas la norme.

Les fondateurs d’Arbeiterkind.de ont, eux, décidé de remettre l’ascenseur social en marche. Comment ? En proposant un soutien concret grâce à un réseau de mentors. Reportage de Julien Mechaussie.

Dans cette édition également l'énergie solaire:

Portugal nimmt größtes Solarkraftwerk der Welt in Betrieb Caption: A general view of the Serpa Solar Plant, the biggest in the world, covering 32 hectares of solar panels, Wednesday, 28 March 2007 in Serpa, Portugal. EPA/NUNO VEIGA +++(c) dpa - Bildfunk+++

La plus grande centrale de panneaux solaires du monde: elle se trouve au Portugal

Au Portugal une des plus grandes centrales solaires du monde est en train d'être construite dans le sud du pays.

Reportage de Laurent Berthault.

La Turquie malgré son potentiel d'ensoleillement le plus élevé en Europe après l'Espagne - 3000 heures d'exposition annuelles - ne fait qu'un usage très marginal de l'énergie solaire. Les panneaux solaires sont bien installés sur les habitations mais ils ne servent qu'à chauffer l'eau.Jérôme Bastion depuis Istanbul

Sortir en Europe:

Le petit musée Dreents de Assen avec les soldats de terre cuite chinois.

Liens