Conférence internationale sur le climat | International | DW | 01.04.2009
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

Conférence internationale sur le climat

En Allemagne, Bonn accueille depuis dimanche une conférence internationale sur le changement climatique, organisée par les Nations Unies.

default

Plus de 2000 représentants de la politique, de l'industrie, de l'économie, de la recherche et de groupes de défense de l'environnement sont réunis jusqu'au 8 avril. C'est la première de trois réunions cette année, qui ont pour objectif de préparer un nouvel accord sur la lutte contre le changement climatique. Accord qui doit être adopté au mois de décembre à Copenhague. Pour la première fois, la nouvelle administration du président américain Barack Obama prend part aux négociations.


Coordonner les efforts internationaux pour réduire les effets du changement climatique, voilà l'objectif de la conférence de Bonn, et du futur accord de Copenhague. Les pays signataires du protocole de Kyoto s'étaient engagés à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre de 5% par rapport à leur niveau de 1990. Mais pour parvenir à éviter un réchauffement de la température mondiale, les objectifs du nouvel accord devront être beaucoup plus ambitieux. La Convention de l'ONU pour le climat prévoit quatre grands thèmes pour l'accord de Copenhague. Des thèmes qui sont également à l'ordre du jour à Bonn. Yvo de Boer, secrétaire-exécutif de la Convention :


UN Klimasekretär Yvo de Boer in Bonn

Yvo de Boer, secrétaire-exécutif de la Convention de l'ONU pour le climat.

« Premièrement : des objectifs ambitieux pour les pays industrialisés afin de réduire les émissions d'ici 2020. Deuxièmement : clarifier ce que les principaux pays en développement peuvent faire pour limiter l'augmentation de leurs émissions. Troisièmement : définir un soutien financier important, stable et prévisible pour les pays en développement, pour leur permettre de s'adapter aux impacts du changement climatique et limiter leurs émissions. Quatrièmement, une nouvelle structure décisionnaire dans le cadre de la convention pour gérer ces ressources financières et s'assurer qu'elles soient utilisées pour les priorités des pays en développement. »


L'Union Européenne s'est fixé comme objectif une réduction de 20% de ses émissions de gaz à effet de serre d'ici à 2020. Pour Anju Sharma, experte en climat au sein de l'ONG Oxfam en Grande-Bretagne, c'est insuffisant. Selon elle, une réduction de 40% s'impose. Elle estime par ailleurs que dans le domaine du climat, les pays industrialisés ont souvent du mal à appliquer les décisions prises :


Klima Magazin Cover undatiert

Le président américain Barack Obama s'est engagé à réduire les émissions de gaz à effet de serre de son pays.

« Je pense que pour que les négociations avancent et qu'il y ait suffisamment de confiance entre les pays, il faut que les promesses faites par le passé soient honorées. Par exemple, le financement dont on a tant parlé doit être débloqué. Il est très important à ce stade que les pays industrialisés montrent qu'ils prennent la chose au sérieux. »


Symbole d'espoir cette année : la participation aux négociations des Etats-Unis. Contrairement à son prédécesseur George W. Bush, le nouveau président américain, Barack Obama, a fait savoir qu'il comptait s'engager pleinement dans la lutte contre le changement climatique.

  • Date 01.04.2009
  • Auteur Irene Quaile / Aude Gensbittel
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien https://p.dw.com/p/HOHP
  • Date 01.04.2009
  • Auteur Irene Quaile / Aude Gensbittel
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien https://p.dw.com/p/HOHP
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !