Cologne, capitale de la musique électronique | Europe | DW | 30.06.2008
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Europe

Cologne, capitale de la musique électronique

Si Cologne est surtout connue pour son eau, pour une poignée de DJs et d'amateurs de musique électronique, elle fait aussi figure de berceau de l'électro minimale. Le «son de Cologne» fête son dixième anniversaire.

À Cologne, la musique électronique fête ses dix ans d'existence

À Cologne, la musique électronique fête ses dix ans d'existence

Traumschallplatten

Pour les DJs et amateurs de musique électronique pointue, Cologne est d’abord la ville-berceau de l’électro minimale

Pour les DJs et amateurs de musique électronique pointue, Cologne est d’abord la ville-berceau de l’électro minimale

– littéralement « les disques de rêve », fête cette année son dixième anniversaire. Ce petit label familial, à l'origine de l'électro minimale, a fait les grandes heures de la scène musicale colonaise. Mais le «son» de Cologne, né il y a dix ans en Argentine de rencontres avec des artistes locaux, n'a pas toujours très bien resisté à la révolution digitale mondiale et à l’engouement général pour les DJs berlinois.

Islam et sexualité

En France, la décision prise par un tribunal d'annuler un mariage pour mensonge sur la virginité de la mariée, a provoqué un scandale.

La décision du tribunal de Lille a secoué l'opinion publique

La décision du tribunal de Lille a secoué l'opinion publique

Alors que les remous causés par l’affaire ne sont toujours pas apaisés, un site internet musulman a lancé une vaste discussion sur la sexualité et la religion.

Aux Pays Bas, les jeunes homosexuels musulmans sont souvent obligés de fuir leur famille et leur entourage. Des centres d'accueil spécialisés sont mis à leur disposition.

Dans cette émission également, la chronique des jeunes européens : à la découverte du « Jeune théâtre laboratoire européen ».

Enfin, retrouvez notre rubrique sortir en Europe : sur les chemins de Charles Quint, avec l'exposition qui lui est actuellement dédiée au monastère de Yuste.

Liens