CNSP supprimé au Mali : non événement ou soulagement ? | ACTUALITÉS | DW | 29.01.2021
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

ACTUALITÉS

CNSP supprimé au Mali : non événement ou soulagement ?

Cet organe qui d'après la charte, devait disparaître après la mise en place des organes de la transition a pourtant continué d'exister, jetant le flou sur les intentions des militaires auteurs du coup d'Etat au Mali. Le CNSP supprimé, quelle en est la conséquence sur la suite du processus ?

Écouter l'audio 25:45

Les dirigeants de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (Cédéao) en ont fait une priorité, jusqu'à leur 58ème sommet virtuel du samedi 23 janvier 2021, consacré entre autres à la situation au Mali. La dissolution du Conseil national pour le salut du peuple

Le CNSP est l'organe créé le 19 août 2020 par les officiers de l'armée malienne dans la foulée du coup d'Etat qui a fait tomber le président Ibrahim Boubacar Keïta. Cet organe qui d'après la charte de la transition, devait disparaître après la mise en place des organes de la transition, a pourtant continué d'exister, suscitant à la fois colère et peur.

Le président de transition Ba N'Daw était en séjour en France quand le decret a été révélé

Le decret de dissolution du CNSP n'a été révélé que le 26.01.2021

La peur que le colonel Assimi Goïta et ses hommes veuillent contrôler le destin de ce pays qui ne s'est toujours pas remis de sa profonde crise sécuritaire. Mais plusieurs questions demeurent autour de cette dissolution du CNSP. Notamment, celle de savoir quelle conséquence réelle, la disparition de la junte aura sur la transition. Fréjus Quenum en discute avec trois invités :

- Bou Touré, Secrétaire politique du Rassemblement pour le Mali (RPM) ex-parti au pouvoir du président IBK
- Nouhoum Togo, ex- conseiller au ministère de la Défense nationale, politiquement proche des idées de l'opposant malien Soumaila Cissé et de l'ancien président Amadou Toumani Touré, tous deux décédés
- Thomas Schiller, directeur régional Sahel de la fondation allemande Konrad Adenauer à Bamako

Nous avons sollicité la participation d'un membre de l'ex-CNSP à cette émission. Il nous a été répondu, qu'aucun commentaire ne pouvait être fait sur la question.
 

Retrouvez l'émission "Arbre à Palabres" chaque vendredi à 17H30 et chaque samedi à 7H TU !