Chercheurs allemands : rentrez au pays ! | Europe | DW | 16.05.2008
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Europe

Chercheurs allemands : rentrez au pays !

Après avoir été durement frappée par la fuite des cerveaux à l’étranger, l’Allemagne essaie de se rendre à nouveau attractive. Le gouvernement régional de Düsseldorf débloque plusieurs millions d'euros à cet effet.

default

La condition des chercheurs est souvent plus avantageuse dans les pays anglo-saxons

Noblepreis 2005 Forscher Theodor W. Hänsch

Theodor Haensch, prix Nobel de physique en 2005, dans son bureau de munich

Après avoir été durement frappée par la fuite des cerveaux à l’étranger, l’Allemagne tente de se rendre plus attractive. En Rhénanie-du-Nord-Westphalie a récemment mis en place des programmes de soutien aux chercheurs expatriés. Un million deux cent cinquante mille euros sont désormais attribués à chaque scientifique qui met en place un groupe de chercheurs et qui s’engage à travailler pendant au moins cinq ans et à publier ses recherches en deux langues. L’initiative de la Rhénanie-du-Nord-Westphalie pour encourager leur retour commence à porter ses fruits, les universités de la région parviennent petit à petit à attirer ces chercheurs expatriés.

Un reportage de Patrice Cuvier

En Lituanie et Lettonie, si les diplômés quittent le pays, c'est avant tout dans l'espoir de trouver un environnement socio-économique plus avantageux à l'étranger. Environ trente mille personnes quittent la Lituanie chaque année, on retrouve à peu près la même situation en Lettonie. En partant, les Baltes protestent contre les salaires versés en grande partie au noir et les heures supplémentaires non payées. À l'étranger, Lettons et Lituaniens trouvent moins de lourdeur bureaucratique, moins de corruption et une plus grande culture du service public.

Label musical et municipal

Soutenir les jeunes artistes jusqu'à l'enregistrement d'un album.

Soutenir les jeunes artistes jusqu'à l'enregistrement d'un album.

En France, une municipalité de la banlieue parisienne vient de créer un Label musical pour permettre aux artistes locaux talentueux d’enregistrer un album et d’être diffusés dans les grands magasins. Les enregistrements sont planifiés jusqu'en 2011.

Et enfin, dans notre chronique Jeune, gros plan sur l'exposition internationale de Saragosse en Espagne.

Sortir en Europe : le mobilier urbain des architectes de l’école d’Amsterdam est à l’honneur.

Liens