Cet homme qui dirige le Cameroun depuis 1982 | ACTUALITÉS | DW | 07.10.2018
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

ACTUALITÉS

Cet homme qui dirige le Cameroun depuis 1982

Paul Biya est au pouvoir depuis 36 ans au Cameroun. A 85 ans, il brigue un nouveau mandat. Retour sur une longévité exceptionnelle.

Né le 13 février 1933, Paul Biya est aujourd'hui âgé de 85 ans et il est actuellement le doyen des chefs d'Etat africains.

Deuxième président de la République du Cameroun, Paul Biya dirige son pays sans partage depuis 1982.

Il a fait modifier la Constitution en décembre 2008, qui limitait le nombre de mandats présidentiels autorisés à deux. Le projet de révision controversé accorde également une immunité judiciaire au chef d'État pour les actes accomplis pendant son mandat.

C'est sur cette base que Paul Biya est réélu le 21 octobre 2011, avec 78,0 % des voix pour un taux de participation de 68,2 %.

Ce dimanche (07.10.2018), Paul Biya s'est représenté pour la 7ème fois dans un pays en proie à un conflit armé depuis un an, dans sa partie anglophone, où le président sortant n'a pu battre campagne pour des raisons d'insécurité.

Präsidentschaftswahl in Kamerun Sicherheitskräfte

L'armée déployée dans les zones anglophones le jour du scrutin

Paul Biya y a fait pourtant déployer son armée dans le Nord-Ouest et du Sud-Ouest anglophone, qui représentent 20% de la population et où les attentats sécessionnistes se multiplient. Des violences ont éclaté en marge du scrutin que les séparatistes avaient promis de perturber. 

Contrairement aux trois dernières élections pour lesquelles l'opposant anglophone, Ni John Fru Ndi, était le principal challenger, cette année, le scrutin semble plus ouvert.

Sept candidats espèrent renverser par les urnes celui qu'on surnomme le "Sphinx" du Cameroun.

Paul Biya est connu pour ses nombreux voyages. Selon une étude réalisée par un consortium international de journalistes d'investigation, "Organized Crime and Corruption Reporting Project" en partenariat avec l'ONG Transparency International, les voyages à l'extérieur du président camerounais ont coûté au moins 90 milliards de Francs CFA.  Soit plus de 136 millions d'euros prélevés dans les caisses de l'Etat.  Le calcul ne prend pas en compte les frais de locations d'avion estimés à près de 95 millions d'euros.

Depuis 36 ans, Paul Biya incarne la peur et ne s'exprime presque jamais sur les médias camerounais. S'il est réélu, il pourra diriger le pays jusqu'à l'âge de 92 ans.