″Ce procès est une victoire pour la justice burkinabè″ (Morin Yamongbè Editorialiste ″Wakat Séra″) | Afrique | DW | 03.09.2019
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

Afrique

"Ce procès est une victoire pour la justice burkinabè" (Morin Yamongbè Editorialiste "Wakat Séra")

Verdict lundi (02.09.2019) du procès du putsch manqué de septembre 2015 au Burkina Faso, une victoire pour la justice burkinabè estime Morin Yamongbé, éditorialiste au journal en ligne Wakat Séra.

Écouter l'audio 02:04

"Ce procès aura permis de savoir qui a fait quoi et dans quelles circonstances" (Morin Yamongbè, Editorialiste "Wakat Séra"

20 ans de prison pour le général Gilbert Diendéré et 10 ans pour Djibril Bassolé. Le tribunal militaire de Ouagadougou a rendu son verdict lundi (02.09.2019) dans le procès du putsch manqué de septembre 2015 au Burkina. Les deux hommes, anciens bras droit de l'ex-président Blaise Compaoré, étaient poursuivis pour  '"attentat à la sûreté de l'Etat",  "meurtre" et "coups et blessures".  Au total 84 personnes comparaissaient dans le cadre de cette affaire.  Morin Yamongbé est éditorialiste au journal en ligne Wakat Séra. Pour lui, ce procès est une victoire pour la justice burkinabè.

Audios et vidéos sur le sujet