Canicule : l′Allemagne se bat avec des températures records | Vu d′Allemagne | DW | 26.06.2019
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

Vu d'Allemagne

Canicule : l'Allemagne se bat avec des températures records

La canicule s'abat sur une partie de l'Europe, dont l'Allemagne, où un nouveau record pour le mois de juin a été battu. Il a ainsi fait 38,6 degrés près de la frontière polonaise.

Il fait chaud. Voilà certainement la phrase la plus prononcée de la journée en Allemagne aujourd'hui.

La Frankfurter Rundschau résume la situation : "Les médecins nous alertent de ne pas trop faire d'efforts à l'extérieur, les journaux font des dossiers sur les endroits les plus frais près de chez vous, le service météorologique allemand recommande avec humour d'aller se réfugier dans les Alpes. Ce mercredi, il va faire jusqu'à 38 degrés à l'ombre localement."

Le record pour un mois de juin en Allemagne était de 38,2 degrés. C'était en 1947 à Francfort. Ce record a été battu selon le service météorologique allemand ce mercredi 26 juin à Coschen, près de la frontière polonaise. Le mercure y a atteint un pic à 38,6 degrés alors que le record de tous les temps pour le pays est de 40,3 degrés.

Les sols arides n'ont pas eu le temps de récupérer de la sécheresse de l'an dernier. C'est important, puisque "l'évaporation de l'humidité des sols est un mécanisme important qui contribue à apporter de la fraicheur pendant des périodes chaudes."

"Ode au ventilateur"

La fraîcheur, il faut donc la chercher ailleurs. La Süddeutsche Zeitung profite de cette journée pour nous proposer une "Ode au ventilateur". Une invention "absolument géniale" inventée par un théologien anglais avant d'être développée par des ingénieurs allemands et américains.

Le quotidien s'insurge avec poésie contre les critiques du ventilo, qui rendrait malade et vous bloquerait le cou. Non, "le rafraîchissement par hélices est bien plus agréable et écologique que le souffle d'une climatisation énergivore."

Même la température des piscines ne permet plus de se rafraîchir.

Même la température des piscines ne permet plus de se rafraîchir.

Les seuls ventilateurs dont il est légitime de se méfier, explique la SZ avec amusement, ce sont les ventilateurs de poche qu'on a distribué aux journalistes à Singapour lors du sommet Trump-Kim Jong Un. Et pour cause : ils se branchaient par prise USB. Gare au piratage de données que vous pourriez perdre en un coup de vent…

Die Zeit Online aussi a décidé de s'attaquer à quelques idées reçues en interviewant un météorologue. Pour lui, "la règle qui veut que la météo du 27 juin prédit celle que l'on aura pendant les sept semaines qui suivent est une bêtise."

Tout comme la croyance qu'il faut fermer ses fenêtres pour éviter à la chaleur de rentrer chez soi. "Car fermez les fenêtres, et la chaleur que votre corps produit ne s'évacue pas et crée un petit climat tropical ". L'expert explique qu'internet grouille ainsi de mauvais conseils pour se protéger de la chaleur.

Si toutes ces questions prennent de plus en plus d'importance, c'est que les records de chaleur sur Terre sont de plus en plus fréquents, explique un chercheur cité par la Tageszeitung.  De plus en plus de villes déclarent l'Etat d'urgence climatique.

La Russie retrouve l'Europe

Le Conseil de l'Europe à Strasbourg.

Le Conseil de l'Europe à Strasbourg.

Coup de froid en revanche sur l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe. On change de sujet. Cette assemblée, qui réunit les représentants de près d'une cinquantaine de Parlements nationaux, a entériné le retour de la Russie, en levant les sanctions de 2014 suite à l'annexion de la Crimée et de la guerre dans l'est de l'Ukraine.

Pour la Frankfurter Allgemeine Zeitung, ce Conseil est un gardien des droits de  l'homme.

"Mais avec quelle autorité cette organisation peut-elle continuer à exister, si une agression armée d'un membre contre un autre reste sans conséquences? demande le journal qui résume le sentiment de plusieurs éditorialistes allemands. Les sanctions ont été levées sans contrepartie visible de la Russie".

Publicité
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !