Côte d′Ivoire : la date des législatives sera-t-elle maintenue ? | Afrique | DW | 03.11.2011
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Côte d'Ivoire : la date des législatives sera-t-elle maintenue ?

Le Front populaire ivoirien réaffirme son refus de participer à un scrutin contrôlé, dit-il, par le parti au pouvoir. Sauf coup de théâtre, l'échéance du 11 décembre pour les élections législatives ne sera pas tenue.

default

Alassane Ouattara, président de la Côte d'Ivoire

Les conditions posées par l'ancien parti au pouvoir sont plus que contraignantes. Le FPI, le Front populaire ivoirien, exige le renouvellement complet de la CEI, la Commission électorale indépendante. Le parti de l'ancien président accuse le gouvernement de préparer un scrutin non transparent.

Elfenbeinküste Laurent Gbagbo

Le président déchu Laurent Gbagbo

Certes, les tractations se poursuivent avec le gouvernement mais jusqu'à lundi dernier, date limite pour le dépôt des candidatures, le Front populaire ivoirien n'avait envoyé aucune liste de candidats à la Commission électorale indépendante. Il la juge non crédible dans son actuelle composition. Le président Ouattara semble disposé à faire des concessions. Son gouvernement a proposé au FPI un poste de vice-président au sein de la CEI.

Mais le parti du président déchu exige aussi la libération sans condition de Laurent Gbagbo et une garantie de sécurité pour les nombreux cadres et militants du FPI qui ont quitté le pays au lendemain de la chute de Laurent Gbagbo. Un Conseil extraordinaire des ministres est prévu ce jeudi à Abidjan pour décider si oui ou non il faut repousser la date des législatives.

Auteur : Bob Barry
Edition : Marie-Ange Pioerron

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet