Burundi, le régime de Pierre Nkurunziza se radicalise ? | Afrique | DW | 03.11.2015
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Burundi, le régime de Pierre Nkurunziza se radicalise ?

Au Burundi, le président Pierre Nkurunziza tente désespérément de contrôler la situation, face à l'insécurité ambiante. Alors que l'on évoque de plus en plus l'hypothèse d'une rébellion en gestation dans le pays.

Écouter l'audio 03:24
Now live
03:24 min

‘’ Le pouvoir n’a plus d’argent, il est isolé. C’est pourquoi, Pierre Nkurunziza perd la tête’’ (Pascal Niyonizigiye, spécialiste des Relations internationales à l’Université de Bujumbura)

Dans un discours à la nation prononcé hier, il a fixé un ultimatum de cinq jours à ceux qui détiennent des armes pour les rendre. Un discours en kirundi qui suscite polémiques et inquiétudes. Pierre Nkurunziza a aussi promis que ceux qui rendront leurs armes avant l'expiration de cet ultimatum vont bénéficier d'une amnistie. Et le ton de ce discours prononcé en kirundi,- la langue nationale du pays- n'a pas beaucoup plu. Beaucoup d'analystes l'assimilent d'ailleurs à un chant de cygne.

Cliquez sur l'image pour écouter les explications d'Eric Topona.

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet