Burkina Faso : le silence de l′Union africaine ? | Coupe du monde de football 2018 | DW | 03.06.2011
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Mondial 2018

Burkina Faso : le silence de l'Union africaine ?

Le pouvoir est intervenu pour mater la contestation des militaires à Bobo Dioulasso, livrée depuis mardi soir aux tirs en l'air et aux pillages. La crise secoue le pays depuis trois mois, mais le silence est de mise.

default

Les soldats burkinabés ont "lâché" leur président - ici en 2004

Rien ne va plus au Burkina Faso. D'après des témoins, la sécurité présidentielle est intervenue vendredi matin contre les militaires mutins, qui avaient réussi à prendre dès mardi la capitale économique Bobo Dioulasso, dans le sud-ouest du pays. C'est la première fois que le président Blaise Compaoré emploie la force pour mater le mouvement de contestation auquel il fait face depuis 3 mois déjà. Une crise qui n'a suscité aucune réaction officielle à l'international. Seule la France a appelé ce vendredi au dialogue entre toutes les parties. Mais les pays voisins de la sous-région ne se sont pas manifestés. Comment expliquer le silence de l'Union africaine ? Ecoutez ci-dessous le point de vue de Brahima Diallo, rédacteur en chef du journal burkinabé indépendant L'Observateur. Il répond aux questions de Cécile Leclerc.

Edition : Sébastien Martineau

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet

Publicité