Les élections en Allemagne, comment ça marche ? | International | DW | 14.09.2021
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

Politique

Les élections en Allemagne, comment ça marche ?

Des pistes pour comprendre le fonctionnent les législatives en Allemagne alors que les électeurs sont appelés le 26 septembre à renouveler le Bundestag.

Les Allemands sont appelés à renouveler le 26 septembre le Bundestag, la chambre basse de leur parlement. Un vote qui va dicter le choix du prochain chef du gouvernement et donc la personne qui succédera à Angela Merkel. Le système électoral allemand est toutefois un peu complexe. Première chose à savoir : les Allemands ne votent pas directement pour leur chancelier ou leur chancelière. Ils votent pour élire les députés, les membres de parlement : le Bundestag. Et ils le font tous les quatre ans.

A lire aussi : Le carnet électoral de Reliou Koubakin : l'étape de Postdam

Deux choix 

Contrairement à d’autres pays - comme les Etats-Unis - tout citoyen allemand est automatiquement inscrit aux élections dès qu’il a 18 ans.

Les élections devraient permettre de choisir la personne qui succédera à Angela Merkel (photo) 

Les élections devraient permettre de choisir la personne qui succédera à Angela Merkel (photo) 

Pour les élections du 26 Septembre, 60,4 millions de personnes pourront voter. On peut soit voter par correspondance, soit en personne le jour de scrutin. Et on doit voter seul, sans être influencé.  

Sur le bulletin, l’électeur fait deux choix : il donne une première voix à un candidat de sa circonscription. La moitié du Bundestag est élue de cette manière, à la majorité simple. Avec la deuxième case, l’électeur choisit un parti politique - et non une personne. C’est ce deuxième vote qui est le plus important : il détermine la composition finale du Bundestag, au scrutin proportionnel. Pour siéger au Bundestag, un parti doit remporter au moins 5% des voix de ce deuxième vote. 

Lire aussi : Allemagne : un réfugié syrien veut être élu au Parlement

Des tractations après

Le jour des élections, les administrateurs de vote comptent les scrutins. Vers 18 heures, les premières estimations seront annoncées.

Bulletin de vote pour l'élection fédérale en 2013.

Bulletin de vote pour l'élection fédérale en 2013.

 

Une fois les membres élus, le parti arrivé en tête devra essayer de former une coalition pour créer une majorité avec un ou deux autres partis. S’il y parvient, les députés éliront enfin le nouveau chancelier ou la nouvelle chancelière de l’Allemagne. 

Comme déjà évoqué, le chef de l’Etat allemand n’est donc pas élu directement par le peuple mais par les députés, choisi quant à eux, bien sûr, par les électeurs.