Briser le tabou des règles | Santé | DW | 04.03.2019
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Santé

Briser le tabou des règles

"Respectez nos règles!", c'est le titre de la campagne de sensibilisation lancée en janvier par l'association humanitaire CARE. Objectif : briser ce tabou et dénoncer les conséquences dramatiques qu'il fait peser sur la vie des filles et des femmes. Reportage au Togo sur la question // Le Kenya a rejoint la liste des pays entrés en guerre contre la pratique cosmétique de dépigmentation.  

Écouter l'audio 12:29

Manque d'accès à des latrines ou à des protections hygiéniques, stigmatisation, honte ressentie par les jeunes filles, manque d'information ... elles ont beau être un phénomène naturel et toucher la moitié de l'humanité, les règles restent encore et toujours un sujet dont on ne parle pas ou peu et en tout cas souvent difficilement. Illustration à Lomé, au Togo, avec notre correspondante sur place, Elodie Amen

Le Kenya dit non au blanchiment de la peau

Cela fait bientôt dix ans que Michael Jackson est mort. Parmi les maux dont il souffrait : le vitiligo - une maladie chronique de l'épiderme. Le célèbre chanteur américain utilisait sans-doute une crème à base d'hydroquinone pour uniformiser son teint. C'est l'une des substances qui vient d'être interdite au Kenya. Avec le mercure. 
Ces deux produits chimiques, extrêmement nocifs pour la santé, sont présents dans les crèmes, gels, lotions utilisés pour s'éclaircir la peau. La dépigmentation volontaire est une pratique courante, notamment à Nairobi. 

 

Liens